Un nou­veau nu­mé­ro de Bo­ris Orl­hac ?

La Montagne (Haute-Loire) - - Sports -

Grim­peur pa­ten­té, Bo­ris Orl­hac va trou­ver ma­tière à ex­pri­mer ses qua­li­tés, cet après-mi­di à la 18e édi­tion de la Mon­tée de Berzet.

On peut at­tendre un nou­veau nu­mé­ro de la part du cou­reur d’Issoire Cy­clisme Com­pé­ti­tion, brillant vain­queur sa­me­di der­nier à Dal­let de la manche pré­cé­dente du Tro­phée des Grim­peurs Goo­di­com. Orl­hac fi­nit la sai­son, comme il l’a com­men­cée, aux avant­postes et sai­sit l’oc­ca­sion de gar­nir un peu son pal­ma­rès.

Al­mei­da dé­tient le re­cord du par­cours

La se­maine pas­sée, il n’y a pas eu pho­to, au som­met du puy de Mur. L’Is­soi­rien a gra­vi les 3,2 km d’as­cen­sion à 25 à l’heure, en créant un gros écart (45 se­condes) sur le 2e, Serge Mayet, l’ac­tuel lea­der du chal­lenge au­ver­gnat.

La pente, cet après­mi­di, se­ra moins raide et l’ef­fort en so­li­taire, en re­vanche, beau­coup plus long. Ce contre­la­montre in­di­vi­duel se dé­ve­loppe en ef­fet sur 11,5 km, entre l’ave­nue de Beau­lieu, à Cey­rat et le som­met du puy de la Vache, en di­rec­tion du châ­teau de Mont­lo­sier.

De la côte, as­su­ré­ment, mais pas de ma­nière ré­gu­lière. Ce chro­no est sur­tout très dif­fi­cile dans sa par­tie ini­tiale, avec une pente moyenne à 8 %, se­lon le pa­tron de l’or­ga­ni­sa­tion, Da­niel Cha­pe­land.

« Après, jus­qu’à SaintGe­nès­Cham­pa­nelle, c’est da­van­tage val­lon­né. Il y a des re­plats et même des des­centes. Par contre, ça re­de­vient dur après Par­don. Il y a un gros ta­lus, en ligne droite. Pas très long, mais ça fait mal (aux jambes). Puis, le par­cours se ter­mine en faux plat. »

L’an pas­sé, c’est Pierre Al­mei­da, du Team Pro Im­mo, qui avait le mieux né­go­cié ces chan­ge­ments de rythme. L’étu­diant cler­mon­tois avait même bat­tu le chro­no de ré­fé­rence, éta­bli en 2015 par Alexandre Mey­leu, en 25 mi­nutes et 22 se­condes, mal­gré un vent contraire.

Al­mei­da n’est pas en­ga­gé pour le mo­ment, pas plus que l’an­cien Au­rilla­cois, 2e l’an der­nier. Bo­ris Orl­hac avait com­plé­té le po­dium 2016, en fi­nis­sant ce­pen­dant à bonne dis­tance (24 se­condes). Au vu de sa forme du mo­ment, le re­cord de l’épreuve pour­rait à nou­veau tom­ber, si les condi­tions mé­téo ne sont pas trop dé­fa­vo­rables.

En tout cas, « Bo­bo » au­ra les fa­veurs du « pro­no », au scratch.

Qui se­ra suf­fi­sam­ment fort pour l’in­quié­ter ou le sup­plan­ter ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.