La belle dé­cou­verte des blancs du sud de la Bour­gogne

La Montagne (Haute-Loire) - - Vin sur vins -

La côte cha­lon­naise et le mâ­con­nais par le ta­lent de quelques vi­gne­rons de­viennent une al­ter­na­tive aux grands blancs de Bour­gogne de Cor­ton, Meur­sault ou Mon­tra­chet ga­gnés par la ra­re­té et l’in­fla­tion des prix. Laurent Co­gnard illustre cette dy­na­mique.

Ins­tal­lé à Buxy (Saône­et­Loire), Laurent Co­gnard rayonne de Mer­cu­rey, en Côte cha­lon­naise, jus­qu’à Pouilly­Lo­ché, en Mâ­con­nais. Une poi­gnée de vi­gne­rons dont Jean­Ma­rie Guf­fens à So­li­gny (71), avec son mâ­con­pier­re­clos, ses saint­vé­ran et pouilly­fuis­sé illus­traient la re­lance tout comme Vincent Du­reuil et ses ma­gni­fiques rul­ly, dans des vi­gnobles his­to­ri­que­ment in­fluen­cés par les co­opé­ra­tives.

Pe­tit­fils et fils de co­opé­ra­teurs, Laurent Co­gnard s’est ins­tal­lé dé­fi­ni­ti­ve­ment en 2006 pour pas­ser d’un vi­gnoble de 2,5 ha à un peu plus de dix au­jourd’hui. Le but du tra­vail mé­ti­cu­leux en agri­cul­ture rai­son­née dans ses vignes en­her­bées : « of­frir des vins équi­li­ brés res­pec­tueux de leurs sols », des vins tous em­preints de mi­né­ra­li­té et do­tés d’une belle ten­sion.

Les ré­coltes, à ma­tu­ri­té op­ti­male à l’évi­dence donnent un corps struc­tu­ré avant un éle­vage sans ex­cès. Tous les vins du do­maine se ca­rac­té­risent d’ailleurs par la droi­ture et la fi­nesse mais Laurent Co­gnard pro­longe ré­gu­liè­re­ment par un tra­vail en par­cel­laire, illustration de la di­ver­si­té des sols mar­neux de Mon­ta­gny dont le meilleur exemple est la cu­vée « Maxence ».

Su­perbe 2014, avec une belle robe lim­pide, as­sor­tie de re­flets do­rés, au nez l’élé­gance des grands char­don­nays et sur­tout une pa­lette d’arômes com­plexes. Se dé­gagent en­suite des notes de fruits confits voire de miel. La bouche ample, offre un fi­nal per­sis­tant et flo­ral pour ce vin qui sup­por­te­ra de nom­breux ac­cords à table. Ne pas­sons pas à cô­té du pouilly­lo­ché « aux Barres ». Outre un bon rap­port qua­li­té­prix, chaque mil­lé­sime dé­gage la pu­re­té dans cette par­tie du Mâ­con­nais que le vi­gne­ron dé­ve­loppe. Il im­porte tout au­tant de s’ar­rê­ter sur la belle gamme de rouge de mer­cu­rey, en par­ti­cu­lier le « Clos du Pa­ra­dis ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.