Quatre cents pi­lotes échap­pés

La Montagne (Haute-Loire) - - Langeadois et Gévaudan -

La réunion pré­pa­ra­toire pour la jour­née du Té­lé­thon du 9 dé­cembre s’est dé­rou­lée der­niè­re­ment à Siaugues, en pré­sence d’An­drée Lion­net.

L’ab­sence de quelques as­so­cia­tions n’a pas per­mis d’ar­rê­ter la jour­née et beau­coup de ques­tions res­tent en sus­pens.

Eléo­nore Bois­sier, co­or­di­na­trice de cette jour­née, a me­né les dé­bats. La par­ti­ci­pa­tion des as­so­cia­tions de Vis­sac­Au­tey­rac a été abor­dée. À ce jour, une seule ap­porte son con­cours (Au­tey­rac 4x4) avec ses vé­hi­cules. Pour Siaugues, seule com­mune à four­nir par ces as­so­cia­tions l’en­semble des pro­duits à la vente et le per­ son­nel qui va avec, ce­la reste beau­coup trop peu.

Par ailleurs, la tour­née dans le bourg de Siaugues est beau­coup trop im­por­tante pour une seule équipe à pied et le per­son­nel manque pour créer d’autres équipes. À l’ori­gine, le porte à porte était uni­que­ment ré­ser­vé aux per­sonnes âgées, ou ayant du mal à se dé­pla­cer. Il est donc de­man­dé tout par­ti­cu­liè­re­ment aux gens va­lides de ve­nir s’ap­pro­vi­sion­ner le ma­tin salle des P’tites Ca­nailles.

Toutes les per­sonnes sou­hai­tant don­ner un peu de leur temps, peuvent se faire connaître au­près d’Eléo­nore Bois­sier. Tél. 04.71.74.23.68. Le 11 no­vembre se te­nait la se­conde édi­tion de l’Échap­pée verte avec un suc­cès gran­dis­sant, puisque cette an­née, ce sont 400 pi­lotes qui se sont re­trou­vés.

es Siau­guains se sont ré­veillés sous les vrom­bis­se­ments des mo­teurs de mo­to en cours de chauffe, ce 11 no­vembre. La se­conde édi­tion de l’Échap­pée verte, jour­née or­ga­ni­sée par le Mo­tos Loi­sirs de Siaugues, a connu un suc­cès bien su­pé­rieur à 2016, avec pas moins de 400 pi­lotes de tous âges, ar­ri­vés dès l’aube de tout l’Hexa­gone. Après la col­la­tion d’usage et les ins­crip­tions, ils ont pris la route en di­rec­tion de Mo­nis­trol­d’Al­lier pour une boucle de 65 km de che­mins et sen­tiers. Il ne s’agis­sait pas d’une com­pé­ti­tion mais d’une oc­ca­sion de rou­ler à son rythme, entre amis, et de dé­cou­vrir la ré­gion, pa­rée de ses ma­gni­fiques cou­leurs au­tom­nale.

Après le re­pas chaud, pris à Siaugues, les par­ti­ci­pants s’élan­çaient pour de nou­velles aven­tures, avec 25 km plus tech­niques rap­pe­lant les X’Trem, et en­fin une der­nière boucle de 85 km dans le sec­teur de la val­lée de la Se­nouire. Pas moins de 15 com­munes ont été tra­ver­sées et vi­si­tées.

En­vi­ron 50 % des en­ga­gés étaient ex­té­rieurs au dé­par­te­ment, cer­tains ve­nant no­tam­ment du Fi­nis­tère et du Cal­va­dos. La plu­part étaient dé­jà pré­sents la veille dans des gîtes pris d’as­saut sur tout le sec­teur.

En fin de jour­née tous étaient ra­vis de leur bref mais in­tense sé­jour, pour la qualité des cir­cuits et des pay­sages, la très bonne l’or­ga­ni­sa­tion, et un ac­cueil convi­vial et sym­pa­thique. Tous les pi­lotes se sont vus re­mettre un sac, avec à l’in­té­rieur des pro­duits de notre ré­gion.

En ma­ti­née, les pi­lotes ont eu droit à la vi­site in­at­ten­due d’un des spor­ tifs les plus connus de Haute­Loire : Pa­trick Si­rey­jol. Ce bris­card des Pa­ris­Da­kar est ve­nu en voi­sin sur cette com­mune qu’il connaît bien pour l’avoir par­cou­rue, il y a quelques an­nées, en long et en large avec son ami Fran­çois Gaillard au­jourd’hui dis­pa­ru. Il a pu consta­ter qu’à Siaugues, l’es­prit mo­to est tou­jours bien vi­vant et ac­tif pour les jeunes gé­né­ra­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.