Pa­roles d’amou­reux

La Montagne (Haute-Loire) - - La Une - PHO­TO D’AR­CHIVES

SAINT-VA­LEN­TIN. La fête des amou­reux, c’est au­jourd’hui. Avec chaque an­née le même di­lemme. Res­pec­ter la tra­di­tion ou s’af­fran­chir de la lo­gique com­mer­ciale ? Cha­cun a sa ma­nière de mar­quer le coup... ou pas. Quatre couples té­moignent.

DI­LEMME. Ha­sard du ca­len­drier, le match de la Ligue des Cham­pions, Real Ma­drid­PSG, se joue éga­le­ment ce soir. Va­len­tin ou Ney­mar, que choi­si­ront les amou­reux du bal­lon rond ?

Il y a ceux qui hé­si­te­ront jus­qu’au der­nier mo­ment entre la soi­rée foot­piz­za (Real Ma­drid­PSG, c’est ce soir !) ou le dî­ner aux chan­delles. Et ceux pour qui le choix est fait de­puis long­temps. Fê­te­rez­vous la Saint­Va­len­tin au­jourd’hui ? Ou pas­se­rez­vous votre tour ? Et si oui, com­ment cé­lè­bre­rez­vous cette tra­di­tion ?

Se­lon que vous ayez 25 ou plus de 60 ans, la Saint­Va­len­tin ne re­vêt pas la même si­gni­fi­ca­tion. Pour ten­ter d’en sa­voir plus sur les sens ca­chés de ce ren­dez­vous des ro­man­tiques, nous sommes al­lés à la ren­contre de couples au­ver­gnats, jeunes et moins jeunes. Ils nous ra­content ce que si­gni­fie, pour eux, cette jour­née du 14 fé­vrier. Vous re­con­naî­trez­vous ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.