Unai Eme­ry soigne sa sor­tie

Après le sep­tième titre du Pa­ris Saint­Ger­main

La Montagne (Haute-Loire) - - Sports L'actu Nationale -

Le Pa­ris SG a gla­né di­manche ce qui se­ra sans doute l’avant-der­nier titre d’Unai Eme­ry à sa tête : à la tâche jus­qu’au bout, l’Es­pa­gnol est en fin de contrat en juin et l’Al­le­mand Tho­mas Tu­chel dev­rait, sauf sur­prise, ra­pi­de­ment lui suc­cé­der.

«On a un coach au­jourd’hui, il a un contrat jus­qu’à la fin de sai­son, Unai Eme­ry » : Nas­ser Al­Khe­laï­fi a re­fu­sé de se pro­non­cer sur l’iden­ti­té de ce­lui qui s’ins­tal­le­ra sur le banc de touche pa­ri­sien en vue de la sai­son pro­chaine. « Si on avait quel­qu’un, on l’au­rait an­non­cé », a tem­po­ri­sé le di­ri­geant sur Ca­nal+.

Sauf sur­prise, ce dev­rait tou­te­fois être l’Al­le­mand Tho­mas Tu­chel, et en tout cas pas Unai Eme­ry. L’Es­pa­gnol s’est d’ailleurs mon­tré plu­tôt fa­ta­liste di­manche soir, après la cor­rec­tion in­fli­gée à Mo­na­co (7­1), cham­pion sor­tant re­don­nant sa cou­ronne au PSG. « Je crois dans ce pro­jet, je crois dans le pro­jet de cette équipe, avec moi ou sans moi », at­il dit en confé­rence de presse.

Il a en­re­gis­tré di­manche le sou­tien de quelques cadres du ves­tiaire, no­tam­ment du ca­pi­taine Thia­go Sil­va, quand même un peu am­bi­gu quand il a été in­ter­ro­gé sur son en­vie de pour­suivre avec Eme­ry, sur Té­lé­foot : « Oui bien sûr, je suis son ca­pi­taine, et même si je pen­sais le contraire, je ne peux pas dire qu’il faut qu’il parte ».

L’Es­pa­gnol a tou­te­fois per­du du cré­dit au­près de son ef­fec­tif au gré de choix de coa­ching sur­pre­nants, et au­près de ses di­ri­geants en rai­son des par­cours avor­tés en Ligue des cham­pions. Re­cru­té pour faire fran­chir un cap au club pa­ri­sien en Eu­rope, il a été éli­mi­né deux fois de suite en hui­tièmes de fi­nale après quatre sai­sons consé­cu­tives en quarts de fi­nale.

En fonc­tion des ré­sul­tats du PSG lors des cinq der­nières jour­nées (dé­pla­ce­ments à Bor­deaux, Amiens, Caen, ré­cep­tions de Guin­gamp et Rennes), Eme­ry pour­ra s’of­frir quelques bo­nus, comme le re­cord de points pris (96, éta­bli par Laurent Blanc en 2015/16), voire le re­cord de buts ins­crits en une sai­son, dé­te­nu de­puis 1960 par le Ra­cing Club de Pa­ris (118 buts, contre 103 pour Pa­ris).

La Coupe de France, der­nier ob­jec­tif

Et il reste à son PSG un tro­phée à al­ler cher­cher : la Coupe de France, dont il dis­pu­te­ra la de­mi­fi­nale de­main à Caen. La fi­nale, qui l’op­po­se­ra à un club de Na­tio­nal 1, soit Cham­bly, soit Les Her­biers, ne dev­rait en­suite être qu’une for­ma­li­té, le 8 mai au Stade de France.

Pas sûr tou­te­fois que son suc­ces­seur trouve exac­te­ment les mêmes ou­tils : le PSG pour­rait connaître un été agi­té sur le mar­ché des trans­ferts, et plu­sieurs cadres pa­ri­siens quit­ter le club. Tho­mas Tu­chel est en tout cas pré­ve­nu : titres et re­cords na­tio­naux ne suf­fi­ront pas à conten­ter les di­ri­geants pa­ri­siens. ■

EN­TRAέNEUR. Unai Eme­ry de­vait cé­der sa place à l’Al­le­mand Tho­mas Tu­chel sur le banc du Pa­ris SG.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.