Ma­cron pro­met de s’at­te­ler au chan­tier de la dé­pen­dance

La Montagne (Haute-Loire) - - France & Monde Actualités -

« Nous avons au­jourd’hui en­vi­ron 1,5 mil­lion de per­sonnes qui ont plus de 85 ans, à ho­ri­zon 2050 ce se­ra 5 mil­lions », a sou­li­gné Em­ma­nuel Ma­cron di­manche sur BFMTV. « On va in­ves­tir parce qu’il n’y a pas d’autre choix. »

Évo­quant la pré­sen­ta­tion de « tra­vaux » au « deuxième se­mestre de cette an­née », il a sou­hai­té « qu’entre la fin de l’an­née 2018 et l’an­née 2019 nous puis­sions po­ser les bases, à peu près en même temps que nous dé­fi­ni­rons le sys­tème de re­traite ». « C’est la col­lec­ti­vi­té na­tio­nale qui va de­voir prendre ce fi­nan­ce­ment à charge. »

Cin­quième risque

In­ter­ro­gé sur l’idée d’une deuxième jour­née de so­li­da­ri­té, Em­ma­nuel Ma­cron a ju­gé cette piste « in­té­res­sante ». Ins­tau­rée après la ca­ni­cule de l’été 2003, la jour­née de so­li­da­ri­té a rap­por­té 2,37 mil­liards d’eu­ros en 2017, se­lon la Caisse na­tio­nale de so­li­da­ri­té pour

(CNSA). Em­ma­nuel Ma­cron a éga­le­ment été in­ter­ro­gé sur l’ins­tau­ra­tion d’un cin­quième risque dé­dié à la dé­pen­dance au sein de la Sé­cu­ri­té so­ciale, aux cô­tés des quatre branches exis­tantes (ma­la­die, ac­ci­dents du tra­vail, re­traites, fa­mille). Il a évo­qué l’op­tion de « cons­truire en ef­fet des mé­ca­nismes de Sé­cu­ri­té so­ciale » qui per­met­traient de faire les in­ves­tis­se­ments né­ces­saires et de « pen­ser l’or­ga­ni­sa­tion col­lec­tive dont nous avons be­soin ».

Les ser­vices sta­tis­tiques du mi­nis­tère de la San­té ont chif­fré en oc­tobre à près de 24 mil­liards d’eu­ros les dé­penses pu­bliques – État et dé­par­te­ments – liées à la dé­pen­dance en 2014 (soins de san­té, perte d’au­to­no­mie et hé­ber­ge­ment), soit 1,1 point de PIB. Se­lon leurs pro­jec­tions, elles dé­pas­se­raient 2 points de PIB en 2060. ■ l’au­to­no­mie

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.