Des ly­céens heu­reux et in­ter­na­tio­naux

Avec AFS Vivre Sans Fron­tière, une quin­zaine d’élèves ont par­cou­ru le monde

La Montagne (Haute-Loire) - - Bassin Minier Vie Locale -

Des ly­céens étran­gers et des Fran­çais re­ve­nus ou par­tant pour l’étran­ger se sont re­trou­vés pour échan­ger leurs ex­pé­riences.

Dans les lo­caux de la mai­son fa­mi­liale et ru­rale de Sainte­Florine avait lieu der­niè­re­ment le re­grou­pe­ment de l’as­so­cia­tion AFS Vivre Sans Fron­tière, une struc­ ture qui per­met aux jeunes ly­céens de par­tir à l’étran­ger pour une an­née d’étude.

Créé en 1914, par des étu­diants Amé­ri­cains qui vou­laient être vo­lon­taires pour la Grande Guerre, AFS Ame­ri­can Field Ser­vice a per­mis à des jeunes ve­nus d’outre At­lan­tique d’être am­bu­lan­ciers sur les ter­rains de guerre.

L’ob­jec­tif de­puis ces an­nées­là est simple, mais am­bi­tieux, pour les membres de l’as­so­cia­tion : dé­ve­lop­per la paix dans le monde. Des jeunes de 15 à 17 ans, vont par­ta­ger une ex­pé­rience cultu­relle par­tout dans le monde, grâce à des sé­jours gra­tuits de trois mois à une an­née sco­laire.

L’as­so­cia­tion vit grâce au

bé­né­vo­lat, dans 50 pays dans le monde. Les ly­céens partent à leur frais certes mais sur place ils sont hé­ber­gés dans une fa­mille qui les ac­cueille bé­né­vo­le­ment. « Ils sont in­té­grés et vivent le quo­ti­dien d’une fa­mille », pré­cise l’une des bé­né­voles. Tous les ans ce sont 400 jeunes Fran­çais qui partent à l’étran­ger pour

ÉCHANGES. Les jeunes se sont réunis pour un week-end de par­tage et d’échanges.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.