J’ai be­soin d’ex­pri­mer ce qui m’en­toure

La Montagne (Haute-Loire) - - Lemag -

ra­con­ter plu­tôt que sur mon chant. Là, j’avais en­vie de chan­ter donc on y est al­lé. J’avais vo­lon­tai­re­ment ré­duit ma tes­si­ture sur le pre­mier al­bum.

■ On trouve beau­coup plus de dou­ceur sur cet al­bum que sur le pre­mier. Vous n’êtes plus en co­lère ?

C’est dû au son et à mon écri­ture. J’ai écrit des chan­sons plus tra­di­tion­nelles en ter­ mes de forme et Maes­tro a une culture de groove, qui peut par­fois râ­per, mais qui est moins vio­lente.

■ Qu’est-ce qui vous touche, vous émeut au­jourd’hui et qui peut être votre source d’ins­pi­ra­tion ?

Mon en­vi­ron­ne­ment. J’es­saie d’écrire de la poé­sie et il n’y a rien de fron­tal. Le monde qui m’en­toure me nour­rit et j’y suis to­ta­le­ment per­ méable. Il y a des choses très jo­lies dans la rue, des gens qui se sou­rient et des choses plus dures et même que je ne com­prends pas : comment peut­il y avoir de telles dis­pa­ri­tés so­ciales dans un pays comme la France ? J’ai be­soin d’ex­pri­mer les deux. Ma pra­tique est ar­tis­tique et j’es­saie de trans­for­mer ce qui m’en­ toure en ma­té­riaux de chan­sons ou de poé­sie. Et ce­la marche au­tant avec le beau que le moins beau. Je ne crois pas que l’on puisse écrire que sur la souf­france mais aus­si sur ce qui nous em­plit de joie. C’est une photo com­plète. ■

PHOTO JULIEN MIGNOT

RE­GARD. Jeanne Ad­ded a dé­bu­té sa tour­née fin sep­tembre. Elle l’a condui­ra à tra­vers la France jus­qu’au prin­temps.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.