Sept ré­si­dents de l’Eh­pad Paul-Ar­dier en va­cances à Mu­rol

La Montagne (Issoire) - - La Une - Da­vy Del­four

Sept ré­si­dents de l’Eh­pad Paul-Ar­dier, à Is­soire, sont par­tis, hier, pour un sé­jour d’une se­maine dans un gîte à Mu­rol. Té­moi­gnages d’avant­dé­part.

Alors que les éco­liers sont de re­tour der­rière les pu­pitres de­puis le dé­but du mois, c’est au tour des ré­si­dents de l’Eh­pad Paul­Ar­dier de prendre des va­cances. Sept d’entre eux sont par­tis, hier, en di­rec­tion d’un gîte à Mu­rol, pour une se­maine de dé­tente en mon­tagne. « Les ré­si­dents vont par­ti­ci­per à toutes les ac­ti­vi­tés du gîte, y com­pris la cui­sine, se­lon leurs ca­pa­ci­tés », ex­plique Ma­rie­Rose Tein­tu­rier, la di­rec­trice de l’hô­pi­tal. Le sé­jour, fi­nan­cé en­tiè­re­ment par le Lions Club, a lieu tous les ans en juin ou sep­tembre, tou­jours au même en­droit. « Le gîte est adap­té et ne se si­tue pas loin de l’hô­pi­tal », ajoute Ma­rie­Rose Tein­tu­rier.

« J’ai vu plu­sieurs pays du­rant mon ser­vice mi­li­taire, mais je ne suis ja­mais al­lé à Mu­rol »

En at­ten­dant le grand dé­part, l’heure est au pe­tit­dé­jeu­ner. L’air est em­pli par les odeurs de crois­sants et le ré­fec­toire s’anime au son des tasses de ca­fé, qui tintent contre les pla­teaux. On peut dé­jà sen­tir un brin d’ex­ci­ta­tion dans la pièce. Et pour cause, les va­can­ciers sont en­thou­siastes à l’idée de ce sé­jour. « Quel que soit l’en­droit, j’adore les voyages ! », se ré­jouit Mi­chel Ray­mond, prêt pour le dé­part. « En trente­huit mois de ser­vice mi­li­taire, j’ai vu l’Al­le­magne, la Tu­ni­sie et l’Al­gé­rie, mais je ne suis ja­mais al­lé à Mu­rol, donc ça fait une bonne oc­ca­sion ». Ce ré­sident, qui a en­fi­lé un per­fec­to en cuir pour l’oc­ca­sion, es­père que le temps se­ra au ren­dez­vous. « Il fait un peu frais », confie­t­il. « Mais ça ne me fait pas peur, je suis un homme de la mon­tagne ! » Il a en ef­fet gran­di à La Cha­pelle Mar­cousse, près d’Ardes­sur­Couze, où ses pa­rents étaient agri­cul­teurs. Il a en­suite dé­mé­na­gé à Cler­montFer­rand pour tra­vailler dans les abat­toirs. D’autres voya­geurs se laissent por­tés par ce grand élan col­lec­tif. « Qu’on ait hâte ou pas hâte, on y va quand même », phi­lo­so­ phe une ré­si­dente, dont c’est le troi­sième voyage à Mu­rol. Elle re­con­naît tout de même que les pré­cé­dents sé­jours étaient « pas mal ». « On a vu Besse, Su­per Besse, le Mont­Dore… La cam­pagne, quoi ! » Les crois­sants ava­lés et les tas­ ses de ca­fé vi­dées, il est temps pour l’équipe de se mettre en route. Le per­son­nel de l’hô­pi­tal ras­semble tout le monde pour une pho­to de groupe sur le par­vis de l’éta­blis­se­ment. Avant de re­joindre les mon­tagnes au­ver­gnates.

DÉ­PART. Juste avant de mon­ter dans le mi­ni­bus, les ré­si­dents voya­geurs ont pris la pose avec le per­son­nel de l’hô­pi­tal pour im­mor­ta­li­ser l’évé­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.