Le Cham­bon-sur-Li­gnon, un spot idéal pour l’oxy­gé­na­tion

La Montagne (Issoire) - - Le Fait Du Jour -

L’équipe de France de rug­by, l’équipe de France fé­mi­nine de vol­ley, l’équipe de France fé­mi­nine de hand­ball, l’ASM rug­by (trois fois), Ro­main Bar­det avec l’AG2R, Al­ber­to Con­ta­dor avec l’équipe Trek-Se­ga­fre­do… ils sont tous pas­sés par le Cham­bon-sur-Li­gnon !

Pour­quoi ? Parce que l’air y est bon. Et que de­puis 1996, Guillaume Cha­zot, pro­prié­taire de l’hô­tel Le Bel Ho­ri­zon, s’em­ploie, en an­cien spor­tif – il était foot­bal­leur – non seule­ment à bi­chon­ner ses hôtes mais aus­si à faire connaître les bien­faits d’une pré­ pa­ra­tion phy­sique à 1.000 mètres d’al­ti­tude. « C’est une des meilleures si­tua­tions pour la pré­pa­ra­tion phy­sique des ath­lètes, les stages d’oxy­gé­na­tion ou de co­hé­sion. Il n’y a pas de temps d’adap­ta­tion », ni à l’al­ler ni au re­tour, ex­plique l’hô­te­lier en dé­cli­nant cet atout pre­mier. Du pain bé­nit pour les spor­tifs étran­gers qui trouvent là, aus­si, un sas par­fait pour s’ac­cli­ma­ter à la France… S’il met lui, ses trente chambres et son ex­pé­rience à dis­po­si­tion, la mu­ni­ci­pa­li­té, quelles que soient les époques, joue elle aus­ si le jeu avec des équi­pe­ments spor­tifs des plus qua­li­ta­tifs. Pour Guillaume Cha­zot, s’il y a des re­tom­bées éco­no­miques di­rectes, il y a éga­le­ment un plus en termes d’image. « Pen­dant trois ou quatre ans, par­fois plu­sieurs fois par jour, après le stage du XV de France pré­cé­dant la coupe du Monde de 2011, des clients ap­pe­laient en de­man­dant si c’était bien là… ». Quant à Pa­ris 2024, le pas­sion­né de sport a dé­jà des touches. Avec, no­tam­ment, les hand­bal­leuses de l’équipe de France.

PHO­TO PIERRE COUBLE

EN HAUTE-LOIRE. En 2011, avant la Coupe du monde de rug­by, Guillaume Cha­zot et Jo Ma­so de­vant Le Bel Ho­ri­zon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.