Des se­crets de l’his­toire pos­tale à dé­cou­vrir ce week-end

La Halle aux grains va re­ce­voir, ce week-end et pour la pre­mière fois, Mar­co­phi­lex. Une ex­po­si­tion in­ter­na­tio­nale de phi­la­té­lie et d’his­toire pos­tale.

La Montagne (Issoire) - - La Une - Ni­co­las Jac­quet

Gil­bert Mo­rel, pré­sident du club phi­la­té­lique d’Is­soire est co­or­ga­ni­sa­teur de la 16e édi­tion de Mar­co­phi­lex, ce week­end, à la Halle aux grains. Phi­la­té­liste, il est aus­si mar­co­phile, c’est­àdire pas­sion­né de l’his­toire pos­tale. Il a ou­vert sa col­lec­tion avant l’ou­ver­ture de l’ex­po­si­tion pour nous faire com­prendre l’éten­due et la ri­chesse de sa pas­sion. Pré­sident na­tio­nal de l’Union mar­co­phile, Laurent Al­ba­ret, pré­sente de son cô­té, ce qu’il se­ra pos­sible de voir ce wee­kend. 1 Des do­cu­ments ori­gi­naux et ex­cep­tion­nels. « Gil­bert Mo­rel va pré­sen­ter une col­lec­tion consé­quente d’his­toire pos­tale sur Is­soire, confie Laurent Al­ba­ret. Elle est ex­cep­tion­nelle, to­ta­le­ment in­édite et se­ra édi­tée sous la forme d’un pe­tit livre of­fert aux par­ti­ci­pants au dî­ner de ga­la et vendu sur le site de l’ex­po­si­tion. Le musée de la Poste nous a ou­vert ses dos­siers phi­la­té­liques con­cer­nant le tim­bre­poste sur Is­soire, sor­ti en 1973. C’est la pre­mière fois qu’il est pré­sen­té au grand pu­blic. À tra­vers tous les cour­riers qu’il contient ap­pa­raît com­bien dé­cro­cher cette émis­sion a été un par­cours du com­bat­tant pour les as­so­cia­tions phi­la­té­liques et élus lo­caux. » 2 Lettres de sol­dats. Par­mi les nom­breux do­cu­ments pré­sen­tés par Gil­bert Mo­rel, cer­tains ont par­ti­cu­liè­re­ment re­te­nu notre attention. En pre­mier lieu, des lettres de sol­dats. De tout temps, la cor­res­pon­dance de guerre a per­mis aux sol­dats du front de pou­voir en­tre­te­nir un lien avec leur famille. Par la qua­li­té et la dé­co­ra­tion du pa­pier, les do­cu­ments da­tant de l’époque de l’Em­pire sont par­ti­cu­liè­re­ment im­pres­sion­nants. 3 Des études pous­sées et un grand nombre d’ex­po­sants. « Nous au­rons beau­coup d’études très spé­cia­li­sées, in­dique Laurent Al­ba­ret. L’une d’entre elles est pré­sen­tée par Mi­chel Zim­mer, membre du club d’Is­soire. C’est un jo­li tra­vail sur le cour­rier des sous­ma­rins mon­trant toutes les obli­té­ra­tions des dif­fé­rents bâ­ti­ments, sur­tout dans la pé­riode de l’après­guerre. Ce sont gé­né­ra­le­ment des marques ad­mi­nis­tra­tives donc des pièces as­sez rares. » 4 In­so­lite. Dans la col­lec­tion de Gil­bert Mo­rel, on peut trou­ver des pla­cards mor­tuaires : « Je l’avoue, c’est as­sez glauque, pré­cise­t­il. On doit être deux en Eu­rope à col­lec­tion­ner ce genre de do­cu­ments mais c’est as­sez pas­sion­nant ». Ce­lui que nous avons pu voir (pho­to du mi­lieu) date de 1833. À cette époque, les fa­milles dont la si­tua­tion fi­nan­cière était confor­table pou­vaient se per­mettre de payer un im­pri­meur pour an­non­cer un dé­cès. Le do­cu­ment était af­fi­ché sur la porte de la mai­son ou au coin de la rue. Autre do­cu­ment de la col­lec­tion en­core plus rare, un compte ren­du d’une dé­ci­sion de jus­tice de 1741, à Is­soire (pho­to du bas). Outre la qua­li­té de l’écri­ture, la sévérité et la bar­ba­rie de la jus­tice de l’époque dé­tonne avec ce que l’on peut voir au XXIe siècle. Pour les pas­sion­nés d’his­toire ou autres cu­rieux, pous­ser la porte de la Halle aux grains, ce week­end, ap­por­te­ra son lot de jo­lies sur­prises. Pra­tique. Les ex­po­si­tions et les stands se­ront à la Halle aux grains. Les ate­liers se dé­rou­le­ront à la mai­son des as­so­cia­tions, 20 rue du pa­lais, à Is­soire. L’en­trée est libre et gra­tuite.

PHO­TOS NI­CO­LAS JAC­QUET

HIS­TOIRE. Cer­tains do­cu­ments de la col­lec­tion de Gil­bert Mo­rel ont près de 400 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.