Le pré­fet li­mo­gé suite à la re­mise en li­ber­té du tueur de Mar­seille

La Montagne (Issoire) - - La Une -

Le mi­nistre de l’In­té­rieur, Gé­rard Col­lomb, avait pro­mis des « sanc­tions » : le pré­fet du Rhône a été dé­bar­qué hier après qu’un rap­port a poin­té des « dys­fonc­tion­ne­ments » ayant conduit à la re­mise en li­ber­té du tueur de Mar­seille à la veille de l’at­taque.

Ah­med Ha­na­chi, un Tu­ni­sien de 29 ans, a tué au cou­teau deux jeunes femmes le 1er oc­tobre à la gare Saint­Charles de Mar­seille, avant d’être abat­tu. In­ter­pel­lé deux jours avant pour vol dans un centre com­mer­cial de Lyon, Ha­na­chi avait été re­mis en li­ber­té le len­de­main, alors qu’il était en si­tua­tion ir­ré­gu­lière. Face à la po­lé­mique sou­le­vée après cette at­taque re­ven­di­quée par le groupe dji­ha­diste État is­la­mique (EI), Gé­rard Col­lomb, ex­maire de Lyon, avait de­man­dé un rap­port à l’Ins­pec­tion gé­né­rale de l’ad­mi­nis­tra­tion (IGA). Le rap­port est sé­vère. Il met en exergue « des dys­fonc­tion­ne­ments graves du dis­po­si­tif d’éloi­gne­ment » des étran­gers en si­tua­tion ir­ré­gu­lière à la pré­fec­ture du Rhône. Consé­quence : le dé­part du pré­fet Hen­ri­Mi­chel Co­met, éga­le­ment pré­fet de la ré­gion AuvergneRhône­Alpes, et ce­lui de son se­cré­taire gé­né­ral, qui se­ront ac­tés dès au­jourd’hui en Con­seil des mi­nistres.

Bat­te­rie de me­sures

Âgé de 60 ans, Hen­ri­Mi­chel Co­met avait été nom­mé à Lyon en fé­vrier der­ nier. Se­lon son en­tou­rage, il a ré­agi « avec di­gni­té, so­li­di­té et sé­ré­ni­té » à la dé­ci­sion prise par le mi­nistre, « sa pen­sée al­lant d’abord aux deux vic­times de Mar­seille ». L’en­quête ad­mi­nis­tra­tive ne pointe certes pas de fautes in­di­vi­duelles dans la ges­tion du cas d’Ah­med Ha­na­chi et lève les am­bi­guï­tés sur le nombre de places dis­po­nibles au Centre de ré­ten­tion ad­mi­nis­tra­tive (CRA) de LyonSaint­Exu­pé­ry le 30 sep­tembre. Mais il re­lève des « er­reurs de ju­ge­ment » qui « s’ex­pliquent au moins en par­tie par la ma­nière dé­faillante dont la per­ma­nence de l’éloi­gne­ment [des étran­gers en si­tua­tion ir­ré­gu­lière] et, pour par­tie, le sui­vi de la chaîne de l’éloi­gne­ment ont été or­ga­ni­sés, res­pon­sa­bi­li­té qui re­lève clai­re­ment du corps pré­fec­to­ral ». Ces dys­fonc­tion­ne­ments ne sont pas li­mi­tés à la « seule jour­née du 30 sep­tembre 2017 », écrit l’IGA, qui for­mule des pré­co­ni­sa­tions lar­ge­ment re­prises par le mi­nistre. Gé­rard Col­lomb a en ef­fet an­non­cé une bat­te­rie de me­sures des­ti­nées à ré­for­mer la ges­tion de l’éloi­gne­ment à la pré­fec­ture du Rhône et par­tout en France, avec 200 places sup­plé­men­taires dans les CRA et une vo­lon­té d’uti­li­ser « prio­ri­tai­re­ment » les places dans ces centres pour les « étran­gers en si­tua­tion ir­ré­gu­lière qui pré­sentent une me­nace pour l’ordre pu­blic ».

PHO­TO AR­CHIVES LA MON­TAGNE

SANC­TION. Hen­ri-Mi­chel Co­met, pré­fet de la ré­gion AuvergneRhône-Alpes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.