La femme qui fuit, d’A. Bar­beau La Mon­tagne rouge, d’Oli­vier Truc

La Montagne (Issoire) - - Livres -

« C’est le des­tin d’une femme in­croyable, ar­tiste, peintre, écri­vain, poète et amou­reuse… L’au­teur qué­bé­coise, Anaïs Bar­beau­La­va­lette, trace le por­trait de sa grand­mère Su­zanne qu’elle a à peine connue. Su­zanne, qui a épou­sé un peintre, a aban­don­né ses en­fants pour vivre une vie de voyage, de dé­ta­che­ment, d’en­ga­ge­ment so­cio­po­li­tique. L’au­teur s’in­ter­roge en même temps sur la créa­tion, la fa­mille, la ma­ter­ni­té. » (Le livre de poche, prix des li­braires du Qué­bec, 2017). « L’au­teur, jour­na­liste et écri­vain fran­çais ins­tal­lé à Stock­holm (Suède), re­trace la vie des Sa­mis, leur his­toire et leurs fa­çons de vivre.

On ap­prend plein de choses sur ce peuple dans ces po­li­ciers­là.

J’avais lu Le der­nier La­pon et Le dé­troit du loup, et je n’avais pas été dé­çue. J’ai eu en­vie d’ache­ter le troi­sième tome, nou­velle en­quête de la po­lice des rennes, sur fond de ba­taille ju­ri­dique entre fo­res­tiers sué­dois et éle­veurs la­pons. » (Mé­tai­lié, 2016, puis Points (poche), 2017).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.