Deux et trois ans de pri­son pour les dea­lers d’hé­roïne

La Montagne (Montluçon) - - Région Actualité - Émi­lie Zaugg

Deux res­sor­tis­sants al­ba­nais âgés de 21 ans et 26 ans ont été condam­nés par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Cler­mont-Fer­rand, à trois et deux ans d’em­pri­son­ne­ment ferme.

Des peines bien su­pé­rieures aux ré­qui­si­tions qui étaient de six et trois mois ferme as­sor­tis d’une pé­riode de mise à l’épreuve. Ils ont tous deux été re­con­nus cou­pables de tra­fic de stu­pé­fiants, en l’es­pèce de l’hé­roïne.

Ro­méo Me­caj, le plus jeune, et son com­pa­triote, Va­len­tin Mi­ra­shi, ont été in­ter­pel­lés par les po­li­ciers de la bri­gade an­ti­cri­mi­na­li­té, dans un squat de la rue Au­ger, à Cler­montFer­rand. Le duo avait été vu à plu­sieurs re­prises réa­li­sant des tran­sac­tions avec des clients.

Du­rant les per­qui­si­tions, les po­li­ciers avaient no­tam­ment dé­cou­vert près d’un de­mi­ki­lo d’hé­roïne et du pro­duit de coupe.

« Des gens me livrent de l’hé­roïne et je dois la re­vendre, a in­di­qué Ro­méo Me­caj, re­con­nais­sant to­ta­le­ment son rôle de dea­ler. Je fai­sais ça de­puis deux se­maines, pour faire un peu d’ar­gent pour en­voyer à ma fa­mille. » Il a éga­le­ment ten­té de dé­doua­ner son co­pré­ve­nu : « On est au moins cin­quante hommes à vivre là­bas. Lui, il dort au même en­droit que moi mais ne vend pas. »

Sauf que les po­li­ciers ont iden­ti­fié Va­len­tin Mi­ra­shi à plu­sieurs re­prises avec des clients. « Je n’ai rien fait, a­t­il main­te­nu. Je n’ai rien à voir avec ça. »

« Ces jeunes sont ex­ploi­tés »

En dé­fense, Me Va­lé­rie Taus­sat a plai­dé la re­laxe pour le plus âgé : « Il n’a pas été for­mel­le­ment re­con­nu, il y a sim­ple­ment eu une des­crip­tion de sa te­nue ves­ti­men­taire, ça ne suf­fit pas. » L’avo­cate a par ailleurs sou­li­gné que « ces jeunes sont ex­ploi­tés pour faire le sale tra­vail sous les ordres de per­sonnes qui ne sont ja­mais ar­rê­tées. Ce n’est pas en ta­pant par le bas qu’on ar­rê­te­ra le tra­fic mais en in­ter­pel­lant ceux qui le di­rigent ».

Outre la peine d’em­pri­son­ne­ment ferme qu’ils vont ef­fec­tuer im­mé­dia­te­ment, les deux hommes ont éco­pé d’une in­ter­dic­tion de ter­ri­toire fran­çais du­rant dix ans. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.