La pas­sion du lé­go ne fai­blit pas avec l’âge

La ma­ni­fes­ta­tion a réuni en­vi­ron 1.500 vi­si­teurs sur deux jours

La Montagne (Montluçon) - - Combraille Vivre Son Pays -

Le monde du lé­go était à l’hon­neur, ce week-end, à Marcillat-en-Combraille. La ma­ni­fes­ta­tion a at­ti­ré 1.500 vi­si­teurs. C’est au­tant qu’en 2016.

Le monde du lé­go à l’ini­tia­tive de l’as­so­cia­tion FreeLUG en col­la­bo­ra­tion avec Au­tour des Briques, le ma­ga­sin de jouets (lé­go, du­plo), s’était trans­por­té dans la com­mune ce week­end.

Tous les plus grands fans de la pe­tite brique et les créa­teurs étaient au ren­dez­vous pour pré­sen­ter leur pas­sion et pour cer­tains leurs « oeuvres », un qua­li­fi­ca­tif mé­ri­té vu la com­plexi­té de cer­tains mon­tages.

Dark Va­dor et ses 50.000 briques

Comme l’ex­pli­quait Kris Heir­man, l’or­ga­ni­sa­teur lo­cal, « cette ex­po­si­tion, la deuxième du genre (la pre­mière en 2016) est or­ga­ni­sée pour faire dé­cou­vrir ce monde par­ti­cu­lier et la dex­té­ri­té des par­ti­ci­ pants ». Ve­nus de Tou­louse, Pa­ris, Lyon, Cler­montFer­rand, les mor­dus du le­go avaient mon­té de toutes pièces plu­sieurs générations de trains du plus an­ciens en pas­sant par les an­nées 90 pour ar­ri­ver au TGV, une ville avec ses gratte­ciel et im­meubles vé­gé­ta­li­sés. Tous étaient ani­més.

Les vi­si­teurs ont été as­so­ciés à cette fête en par­ ti­ci­pant à la construc­tion d’une mo­saïque géante de 33.000 briques. Cer­tains ont pu dé­cou­vrir des per­son­nages qui ont fait leur ap­pa­ri­tion, il y a peu de temps : les elves et les friends.

Ils ont été ima­gi­nés par Lé­go pour at­ti­rer un pu­blic fé­mi­nin qui au­jourd’hui s’in­té­resse plus fa­ci­le­ment aux lé­gos qu’avant : 15 % au lieu de 4 % il y a quelques an­nées.

Par­mi les at­trac­tions du week­end, on peut éga­le­ment si­gna­ler Dark Va­dor et ses 50.000 briques qui n’ont pas man­qué d’at­ti­rer l’oeil du pu­blic.

En­fin, des ate­liers de lé­go verts étaient à la dis­po­si­tion des vi­si­teurs où grands et pe­tits se ruaient pour réa­li­ser leur construc­tion. ■

BRIQUES. Les re­cons­ti­tu­tions mi­nia­tures étaient plus vraies que de na­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.