Vet­tel en mis­sion, Ha­mil­ton sur la dé­fen­sive

La Montagne (Moulins) - - Sports -

Sur­pre­nant tout le monde, à com­men­cer par lui-même, Se­bas­tian Vet­tel s’est offert avec pa­nache, hier, la pole po­si­tion du Grand Prix de Sin­ga­pour, pre­mière étape pour re­prendre à son ri­val Le­wis Ha­mil­ton la tête du cham­pion­nat du monde.

Sur le cir­cuit étroit et si­nueux de Ma­ri­na Bay, où les qua­li­fi­ca­tions sont sou­vent dé­ci­sives, l’Al­le­mand de Fer­ra­ri ne pou­vait igno­rer la marche à suivre : en neuf Grands Prix sur le cir­cuit de l’île­Etat de­puis 2008, sept ont été rem­por­tés par le pilote s’élan­çant en pole.

Or une victoire lui as­su­re­rait de re­prendre la main dans la course au titre mon­dial, car trois points seule­ment le sé­parent du Bri­tan­nique.

Ha­mil­ton n’ayant pu faire mieux que le cin­quième temps des qua­li­fi­ca­tions à 635/1000e, sur un tra­cé où la puis­sance du mo­teur Mer­cedes ne sau­rait faire la dif­fé­rence, le qua­druple cham­pion du monde 2010­2013 dis­pose même d’un re­la­tif ma­te­las de sé­cu­ri­té.

Les Red Bull du Néer­lan­dais Max Vers­tap­pen et de l’Aus­tra­lien Da­niel Ric­ciar­ do, qui oc­cu­pe­ront les deuxième et troi­sième po­si­tions au dé­part, n’ont pas fa­ci­li­té la tâche de Vet­tel.

Les deux co­équi­piers ont écra­sé les es­sais libres, où les Fer­ra­ri se ré­vé­laient en re­trait, s’af­fi­chant en fa­vo­ris des qua­li­fi­ca­tions. Mais l’Al­le­mand a su réa­li­ser le tour qu’il fal­lait quand il le fal­lait, en Q3, pour ra­vir à Vers­tap­pen la pole po­si­tion.

Il a beau s’agir de la qua­trième pole pour Vet­tel à Sin­ga­pour, où il s’est im­po­sé à quatre re­prises, l’Al­le­mand n’en a pas pa­ru moins sur­pris, à en­tendre ses cris de joie à la ra­dio.

Pour frei­ner les ar­deurs d’Ha­mil­ton, Vet­tel pour­ra comp­ter sur son coéquipier fin­lan­dais Ki­mi Räikkö­nen, op­por­tu­né­ment in­ter­ca­lé à la qua­trième place sur la grille, juste de­vant le Bri­tan­nique.

Les qua­li­fi­ca­tions ont en re­vanche été com­pli­quées pour les Fran­çais Es­te­ban Ocon, dont la Force In­dia n’est « pas au mieux » sur les cir­cuits ur­bains, et Romain Gros­jean, dont la Haas « manque d’équi­libre », res­pec­ti­ve­ment qua­tor­zième et quin­zième.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.