Des tré­sors du pa­tri­moine à dé­cou­vrir

La Montagne (Moulins) - - La Une - Ariane Bou­hours ariane.bou­hours@cen­tre­france.com

In­vi­sibles de­puis six ans, les re­tables du mu­sée Anne-deBeau­jeu, à Mou­lins, sont à nou­veau ex­po­sés, ce week-end, pour les Jour­nées du pa­tri­moine. Une nou­velle salle a été amé­na­gée pour ces oeuvres de la fin du Moyen-Âge et du dé­but de la Re­nais­sance qui font la re­nom­mée du mu­sée.

Un pa­ravent tout en do­rures ac­cueille le vi­si­teur, à l’en­trée de la nou­velle salle des re­tables du mu­sée Anne­deBeau­jeu, à Mou­lins.

Le mu­sée dé­par­te­men­tal pour­suit le ré­amé­na­ge­ment de son par­cours per­ma­nent. Après la salle d’ar­chéo­lo­gie égyp­tienne, grecque et ro­maine, l’es­pace consa­cré aux arts dé­co­ra­tifs mou­li­nois et le Sa­lon de pein­ture, c’est au tour des re­tables de re­ve­nir sur le de­vant de la scène.

Do­rures et rose framboise

À l’in­té­rieur de cette nou­velle salle, qui se­ra inau­gu­rée le 3 no­vembre (*), un dé­cor rose framboise qui sou­ligne les roses uti­li­sés par les ar­tistes de la Re­nais­sance et qui per­met de re­le­ver les teintes froides des pein­tures sur bois des XVe et XVIe.

Les oeuvres. Le mu­sée est connu des spé­cia­listes pour sa col­lec­tion ex­cep­tion­nelle de pein­tures eu­ro­péenne sur bois. Le fonds s’est consti­tué au­tour de huit pan­neaux de re­table de saint Étienne – don­nés au XIXe au mu­sée par Louis Ram­bourg, un in­dus­triel mont­lu­çon­nais –, et a été com­plé­té par des dé­pôts de l’État et des ac­qui­si­tions au XXe.

Cer­tains de ces dé­pôts sont des MNR, pour “Mu­sées na­tio­naux ré­cu­pé­ra­tion”. Ce sigle ren­voie au ca­ta­logue des oeuvres d’art re­trou­vées en Al­le­magne par les Al­liés après la se­conde guerre mon­diale. Par­mi les oeuvres, La mort de la Vierge de 1470, Da­li­la cou­pant les che­veux de

Sam­son, une Vierge à l’en­fant aux dé­tails mi­nu­tieux (comme les petits coeurs sur le cor­sage de la vierge). Ou en­core, une châsse re­li­quaire de saint Laurent. Mais aus­si des sculp­tures et des ob­jets d’art

dé­co­ra­tif (émaux, cof­frets…).

Les res­tau­ra­tions. Ces oeuvres, fra­giles, étaient dé­gra­dées. Dix­sept ont été res­tau­rées soit sur place, soit au Centre de re­cherche et de res­tau­ra­tion des mu­sées de France (C2RMF) à Ver­sailles, se­lon leur état. Une com­mis­sion mise en place par le mi­nis­tère de la Culture a même va­li­dé les choix de res­tau­ra­tion. « Ce­la ex­plique qu’il ait fal­lu six ans avant la ré­ou­ver­ture », sou­ligne la conser­va­trice du mu­sée Anne­de­Beau­jeu, Maud Leyou­dec. « Ces pro­cé­dures sont longues ».

La présentation. Elle se veut à la fois es­thé­tique et di­dac­tique : « La col­lec­tion n’a pas été ré­ins­tal­lée dans l’an­cienne salle, re­con­ver­tie en au­di­to­rium. Nous avons choi­si une salle aux condi­tions cli­ma­tiques plus stables et l’avons équi­pée d’une cli­ma­ti­sa­tion. Les oeuvres sont très an­ciennes, il leur faut de l’air plu­tôt frais et as­sez hu­mide. Si­non la couche pic­tu­rale a ten­dance à se dé­ta­cher du bois. Elles sont dé­sor­mais ex­po­sées dans des vi­trines her­mé­tiques, sur le pour­tour et dans un es­pace central. Cette nou­velle dis­po­si­tion per­met au vi­si­teur d’ap­pré­cier les pan­neaux peints sur les deux faces ». De nou­velles vi­trines ont été conçues. Pour rendre ces col­lec­tions ac­ces­sibles au plus grand nombre, des textes car­tels ex­pli­ca­tifs, des fiches de salle, des cartes ont été ima­gi­nés. Et un par­cours a été conçu spé­cia­le­ment pour le jeune pu­blic avec des textes adap­tés et des jeux sur écran tactile. On peut ain­si s’amu­ser à re­co­lo­ri­ser une sculp­ture.

À l’oc­ca­sion de cette ré­ou­ver­ture, un ca­ta­logue des oeuvres eu­ro­péennes du Moyen­Âge et de la Re­nais­sance vient d’être édi­té : 184 pages, fruit du tra­vail de dix­neuf his­to­riens de l’art, uni­ver­si­taires et conser­va­teurs eu­ro­péens mais aus­si amé­ri­cains. Une preuve, en­core, de la re­nom­mée de cette col­lec­tion. (*) Une vi­trine reste en­core à ins­tal­ler d’ici l’inau­gu­ra­tion.

Pra­tique. Vi­site libre des col­lec­tions du mu­sée Anne-deBeau­jeu, place du co­lo­nel Laus­se­dat, au­jourd’hui, 10 h à 12 h et 14 h à 18 h. Contact : 04.70.20.48.47.

PEIN­TURES SUR BOIS. La conser­va­trice Maud Leyou­dec pré­sente quelques-unes des oeuvres à re­dé­cou­vrir : elles viennent de toute l’Eu­rope, no­tam­ment d’Al­le­magne et des Pays-Bas. PHO­TO S. TRÉMODEUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.