Les pa­rents d’élèves ont aus­si leur place à l’école

La Montagne (Moulins) - - Le Fait Du Jour - Isa­belle Va­chias

Les pa­rents d’élèves sont in­vi­tés à dé­si­gner leurs re­pré­sen­tants dans les éta­blis­se­ments sco­laires. Tous aux urnes !

Les pa­rents d’élèves ont leur place à l’école. Une place re­con­nue et ga­ran­tie par le Code de l’édu­ca­tion. Comment dé­si­gnent­ils leurs re­pré­sen­tants ? Que font ces der­niers une fois en poste ? Mode d’em­ploi de ces élec­tions qui ont lieu de­main.

Qui est élec­teur ? Tous les pa­rents d’en­fants sco­la­ri­sés, en ma­ter­nelle, en élé­men­taire, au col­lège ou au ly­cée, y com­pris les pa­rents de na­tio­na­li­té étran­gère. Cha­cun des deux pa­rents est élec­teur, quelle que soit sa si­tua­tion ma­tri­mo­niale. Chaque élec­teur ne dis­pose que d’une voix, quel que soit le nombre d’en­fants ins­crits dans l’éta­blis­se­ment. Qui est éli­gible ? Chaque élec­teur est éli­gible.

Qui peut dé­po­ser une liste ? Les fé­dé­ra­tions ou unions de pa­rents d’élèves (FCPE et PEEP sont les deux prin­ci­pales), les as­so­cia­tions dé­cla­rées de pa­rents d’élèves et les pa­rents d’élèves qui ne sont pas consti­tués en as­so­cia­tion.

Com­bien y a-t-il de pa­rents élus ? Dans les écoles, il y a au­tant de re­pré­sen­tants au con­seil d’école que de classes dans l’école. Dans les col­lèges et les ly­cées, il y a cinq, six ou sept re­pré­sen­tants de pa­rents d’élèves dans chaque con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion, se­lon le type de l’éta­blis­se­ment et sa taille.

Que font les pa­rents élus ? Ils ont une voix dé­li­bé­ra­tive au con­seil d’école et au con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion. À l’école, le con­seil d’école vote le rè­gle­ment in­té­rieur, il adopte le pro­jet d’école, il donne son avis sur le fonc­tion­ne­ment de l’école et sur toutes les ques­tions in­té­res­sant la vie de l’école.

Au col­lège et au ly­cée, le con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion adopte le pro­jet d’éta­blis­se­ment, le bud­get et le rè­gle­ment in­té­rieur et il donne son avis, entre autres, sur les prin­cipes de choix des ma­nuels et ou­tils pé­da­go­giques et sur la créa­tion d’options et de sec­tions.

PHOTO PHI­LIPPE BI­GARD

PA­PA MI­LI­TANT. Ni­co­las Mont­criol, père d’une ado­les­cente de 12 ans, s’in­ves­tit en tant que pa­rent d’élève de­puis que sa fille est en ma­ter­nelle. Il es­père pou­voir « faire bou­ger les choses » au col­lège.

CHA­MA­LIÈRES. « Je n’exerce plus ma fonc­tion de la même fa­çon, ana­lyse Katell La­gar­rigue. En ma­ter­nelle, on est cen­tré sur ses en­fants. Après, on est ras­su­ré, alors on prend du re­cul, la vi­sion de­vient plus glo­bale. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.