Un long pro­ces­sus, pour Ca­the­rine Perret

La Montagne (Moulins) - - Moulins -

Ca­the­rine Perret, se­cré­taire confé­dé­rale de la CGT en charge de la loi tra­vail, a par­ti­ci­pé au mee­ting uni­taire pro­po­sé hier à la Mai­son du temps libre.

Après les pre­mières jour­nées d’ac­tion contre la loi tra­vail, cinq or­ga­ni­sa­tions (CGT, FO, FSU, So­li­daires, UNL) ont réuni, hier, une qua­ran­taine de per­sonnes lors d’un mee­ting uni­taire sur le thème « Contre les or­don­nances loi tra­vail, mieux com­prendre pour mieux lut­ter ».

Ve­nue en voi­sine de De­cize (Nièvre), Ca­the­rine Perret, se­cré­taire confé­dé­rale de la CGT en charge de la loi tra­vail (la nu­mé­ro 2 de la CGT), ins­crit le dé­bat dans un long pro­ces­sus de mo­bi­li­sa­tion. Le 12 sep­tembre, une mo­bi­li­sa­tion aus­si forte si peu de temps après l’élec­tion du Pré­sident de la Ré­pu­blique, était de bon au­gure. Le 21 sep­tembre, il y a eu un peu moins de monde dans la rue, mais il y a eu beau­coup d’ar­rêts de tra­vail dans les en­tre­prises. Le 10 oc­tobre, la fonc­tion pu­blique nous a re­joints sur des su­jets com­muns comme la san­té pour tous ou la place de la sé­cu­ri­té so­ciale. Re­né­go­cier une ré­forme pro­gres­siste pour les sa­la­ riés, rou­vrir les né­go­cia­tions pour un code du tra­vail pro­tec­teur des sa­la­riés. Nous sommes sur un pro­ces­sus long qui condamne la po­li­tique gou­ver­ne­men­tale ac­tuelle, un pro­ces­sus de mo­bi­li­sa­tion gé­né­rale. Une nou­velle jour­née d’ac­tion est pré­vue le 19 oc­tobre. On se pro­jet­te­ra sur d’autres en­jeux (ré­forme de l’as­su­rance chô­mage) en no­ vembre. Les rou­tiers ont ob­te­nu des avan­cées. Nous avons aus­si des sec­teurs stra­té­giques qui peuvent blo­quer l’éco­no­mie s’ils se mettent en grève. Un code du tra­vail par en­tre­prise, c’est pri­ver de re­pères les sa­la­riés. Les conven­tions col­lec­tives vont être mises à mal.

Nous avons vu que cette po­li­tique eu­ro­péenne d’aus­té­ri­té ne donne pas de bons ré­sul­tats. Des jobs à 400 eu­ros/mois, ce n’est pas ce qu’on am­bi­tionne. La loi tra­vail fa­vo­rise la pré­ca­ri­té, no­tam­ment pour les jeunes, avec des CDD pou­vant du­rer jus­qu’à cinq ans consé­cu­tifs dans cer­taines branches. Rap­pe­lons que le Por­tu­gal fait main­te­nant ma­chine ar­rière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.