Les spor­tifs UNSS s’échauffent

La Montagne (Moulins) - - Allier -

1.200 col­lé­giens et ly­céens, sur 6.000 li­cen­ciés UNSS dans le dé­par­te­ment, sont at­ten­dus au cross dé­par­te­men­tal mer­cre­di 22 no­vembre, aux Ozières, à Yzeure.

Ils sont al­lés se mouiller en une froide et hu­mide fin d’après­mi­di. Ils, ce sont les ser­vices de la Ville d’Yzeure et la di­rec­tion de l’Union na­tio­nale du sport scolaire, soit les or­ga­ni­sa­teurs du cross dé­par­te­men­tal, qui ré­glaient les der­niers dé­tails.

Cette ins­ti­tu­tion scolaire se dé­rou­le­ra dans l’après­mi­di du

aux Ozières, à Yzeure. Le plan d’eau et les pe­tits che­mins qui le bordent ac­cueille­ront des parcours de 2.000 à 5.000 m. « C’est un cadre qui se prête bien aux com­pé­ti­tions spor­tives, re­lève Jé­rôme La­bonne, ad­joint aux sports de la Vile d’Yzeure. Entre le vé­tath­lon, Yzeur­raid, la de­mi­fi­nale du cham­pion­nat de France de cross… »

1.200 col­lé­giens et ly­céens sont at­ten­dus, sur les 6.000 li­cen­ciés UNSS dans l’Al­lier. « Tous les éta­blis­se­ments de l’Al­lier sont gé­né­ra­le­ment re­pré­sen­tés, à un ou deux près », compte Alain Van Belle, di­rec­teur des ser­vices dé­par­te­men­taux UNSS, sa­tis­fait du re­gain d’in­té­rêt des élèves pour le sport UNSS :

« On a eu une lé­gère baisse il y a deux ans. Mais c’est re­mon­té : + 350 élèves il y a deux ans, + 150 cette an­née. On n’est plus très loin des 25 % d’élèves li­cen­ciés, plus de 25 % dans les col­lèges, et 12, voire 13 % dans les ly­cées. Con­trai­re­ment aux sports col­lec­tifs, en baisse, les cross marchent tou­jours très bien, comme les courses d’orien­ta­tion. Le Tran­sal­lier, par exemple,e dont on va pré­pa­rer la 6 édi­tion en juin, a du suc­cès. C’est un raid VTT sur trois jours, 160 km, avec des épreuves de course d’orien­ta­tion, tir à l’arc, ca­noë­kayak, es­ca­lade… » Les ani­ma­tions pré­vues ce week-end à l’His­to­rial de Fleu­riel ont dé­bu­té par une commémoration, ven­dre­di soir.

La cé­ré­mo­nie a eu lieu par un temps exé­crable en pré­sence du Sou­ve­nir Fran­çais, des as­so­cia­tions de com­bat­tants et d’un dé­ta­che­ment de trente ma­ri­niers du Ca­sa­bian­ca. De­vant 30 porte­dra­peaux, la flamme du sou­ve­nir a été ra­ni­mée. Dans son dis­cours, Vé­ro­nique Pou­za­doux, pré­si­dente de la communauté de com­mu­ nes Saint­Pour­çain­Siou­leLi­magne a évo­qué (*) no­tam­ment l’his­to­rique de l’ins­tau­ra­tion du tom­beau du Sol­dat in­con­nu. Elle a rap­pe­lé que la flamme qui brûle au­jourd’hui à l’his­to­rial a été ra­me­née de l’Arc de Triomphe en no­vembre 2015. Les dif­fé­rentes son­ne­ries d’usage et hymnes ont été in­ter­pré­tés par l’Har­mo­nie de Saint­Pour­çain­Sur­Sioule.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.