15.000 per­sonnes pour

La Montagne (Moulins) - - Grand Angle Grand Angle - Texte : Ma­rion Cha­vot Pho­tos : Franck Boi­leau

Le mee­ting aé­rien Cer­vo­lix, or­ga­ni­sé par AACT et le groupe La Mon­tagne Centre France, a été lan­cé sous les meilleurs aus­pices, hier, à l’aé­ro­drome d’Is­soire - Le Broc. 15.000 per­sonnes ont as­sis­té à un show aé­rien de haut vol, avec la Pa­trouille de France en guest star. Cer­vo­lix se pour­suit au­jourd’hui, de 10 heures à 18 h 30.

Un grand si­lence. Des fris­sons. Et un ton­nerre d’ap­plau­dis­se­ments. La Pa­trouille de France n’a pas lou­pé sa cible, hier après­mi­di, au­des­sus de l’aé­ro­drome d’Is­soire ­ Le Broc, pour la pre­mière jour­née du mee­ting Cer­vo­lix.

Des mil­liers de spec­ta­teurs, té­lé­phones ou ap­pa­reils pho­to dans les mains pour im­mor­ta­li­ser ce mo­ment, ont ad­mi­ré les prouesses des pi­lotes. « C’est juste gé­nial », re­con­naît Au­drey, en­core épous­tou­flée par le show. Ac­com­pa­gnée de ses filles, la jeune femme, ori­ gi­naire de l’Al­lier, n’est pas la seule à s’ex­ta­sier. À ses cô­tés, ses pa­rents, An­dré et Pa­tri­cia, ont fait le dé­pla­ce­ment de­puis la ré­gion pa­ri­sienne. « Le spec­tacle est ma­gni­fique. Il y a une vraie proxi­mi­té avec le pu­blic. Et puis tech­ni­que­ment, c’est ma­gis­tral. Vous avez vu com­ment ils ar­rivent à for­mer un seul bloc ? »

Le couple, ha­bi­tué du sa­lon du Bour­get, sait de quoi il parle. « Là­bas, il y a trop de monde. Alors que sur cet aé­ro­drome, c’est beau­coup plus abor­dable. Nous sommes plus près pour tout voir, sur­tout que le cadre, avec toute cette na­ture, est su­perbe. En plus, nous avons pu en­tendre ce qui se di­sait dans les cock­pits. Ce­la nous a don­né la chair de poule. »

Des fris­sons, Mar­celle en a aus­si, mal­gré le grand so­leil qui inonde l’aé­ro­drome. Croi­sée au mi­lieu des stands, elle avoue avoir l’im­pres­sion « de vivre un rêve ». Cette Is­soi­rienne de 70 ans, qui en­chaîne les sauts en pa­ra­chute de­puis dix ans, se ré­gale du spec­tacle of­ fert. Dans le ciel, bien sûr, entre les hé­li­co­ptères, les oi­seaux de Ch­ris­tian Moul­lec et le Bron­co OV 10, mais aus­si sur la terre ferme, avec les avions et les si­mu­la­teurs.

Des ani­ma­tions qui ont connu un grand suc­cès, à la vue de la file de­vant l’Al­pha­jet ex­pé­rience, mais aus­si de­vant les stands de cerfs­vo­lants. « Nous at­ten­dions avec im­pa­tience le re­tour de Cer­vo­lix », re­con­naissent Da­vid et An­gé­lique, ve­nus de Lan­geac, en Haute­Loire, en fa­mille et avec des amis. « Nous sommes ar­ri­vés dès ce ma­tin pour pro­fi­ter du spec­tacle. » Ils re­tiennent le pas­sage de la Pa­trouille de France, bien sûr, « im­pres­sion­nant », mais pas que... « Nous ado­rons les avions. Et puis, fran­che­ment, pour Is­soire, c’est très bien. Car quand même, en Au­vergne, nous avons une longue his­toire avec les avions. »

Au vu des 15.000 per­sonnes pré­sentes lors de cette jour­née, l’his­toire n’est pas près de s’ar­rê­ter. D’ailleurs, elle se pour­suit dès au­jourd’hui ! ■

« Nous at­ten­dions avec im­pa­tience le re­tour de Cer­vo­lix »

DÉ­MONS­TRA­TION DE HAUT VOL. « Tant que l’on n’a pas tout don­né, on n’a rien don­né », avait pour de­vise le ca­pi­taine Georges Guy­ne­mer. Une phrase re­prise par la Pa­trouille de France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.