Cler­mont a su prendre son temps

23 - ASM 27 Une pres­ta­tion in­cons­tante du lea­der mais un nou­veau pré­cieux suc­cès

La Montagne (Moulins) - - Top 14sèpo2r0t1s 8-2019 - A Pau, Ch­ris­tophe Bu­ron

So­lides sur les fon­da­men­taux quand il a fal­lu, les Cler­mon­tois ont su s’en sor­tir après plus d’une heure à être contrés dans leur jeu. L’ASM a tour­né la page de la sai­son der­nière et de son pas­sage à Pau…

Après trois larges vic­toires mar­quées par une or­gie de jeu et une at­taque de feu, Cler­mont a été beau­coup plus vi­lain et be­so­gneux, mais a fi­ni par l’em­por­ter. Comme un pied de nez au Pau ­ ASM de dé­cembre der­nier, per­du sur le fil sur une ner­vo­si­té stu­pide de Ka­ka­badze, l’équipe de Franck Azé­ma a su cette fois­ci ren­ver­ser la table dans le sprint fi­nal pour clouer la Sec­tion au sol.

« Il ne faut pas être amné­sique, glis­sait hier soir Da­mien Chou­ly. On n’a pas ou­blié ce qui s’est pas­sé ici l’an der­nier avec cet échec qui a été sui­vi d’autres dés­illu­sions. » Même Mor­gan Par­ra n’a pas élu­dé ce match avant Noël : « Si on y a pen­sé en pré­pa­rant ce­lui­ci ? J’y ai pen­sé toutes les va­cances. »

Est­ce ce­la qui a gar­dé éveillé Cler­mont pen­dant une heure ? Une heure à tom­ber les bal­lons, éga­rer des mu­ni­tions dans l’ali­gne­ment, à se cas­ser le nez sur le ri­deau pa­lois. Tou­jours est­il que le lea­der n’a ja­mais bais­sé la tête et a su en­fon­cer les pointes dans le dos des Pa­lois au mo­ment où ça fait gé­né­ra­le­ment le plus mal. A sa­voir dans le mo­ney time, quand la Sec­tion rou­lait à 14 sur la jante.

« C’est cruel, mais le sport est cruel », pré­fé­rait sou­rire Si­mon Mannix qui es­ti­mait même que son équipe « a réa­li­sé son meilleur match de la sai­son jusque­là ». Seu­le­ment, Pau a été pu­ni par le sif­flet de M. Cha­ra­bas qui n’a pas eu d’autre choix que de sanc­tion­ner à tour de bras une équipe qui a sen­ti ce match lui échap­per comme une pelote qui se vide et un ad­ver­saire qui tire sur le fil au point de le faire cé­der.

En pre­mière pé­riode, dans le sillage d’un Slade im­pé­rial, la Sec­tion avan­çait d’un pas to­ni­truant, dé­trui­sant, comme au tir aux pi­geons, toutes les of­fen­sives cler­mon­toises. Mal­me­nés, justes se­reins en mê­lée, les hommes d’Azé­ma al­laient ren­trer au ves­tiaire avec un as­sez large dé­bours (13­6) quand Va­haa­ma­hi­na sor­tit de sa boîte pour pro­vo­quer un dé­sordre fa­tal dans la dé­fense béar­naise.

Une course bien re­dres­sée de La­me­rat, un dé­ca­lage im­pec­cable pour Gros­so, et l’ai­lier in­ter­na­tio­nal poin­tait en coin un es­sai sal­va­teur (13­11).

La re­prise fut à nou­veau mar­quée par une in­com­pré­hen­sion (entre Tui­cu­vu et Gros­so), ce qui per­mit à Ma­lié et Pau de re­prendre le large. Mais les Pa­lois, à force de cour­ber l’échine en mê­lée et dans le com­bat, fi­nirent par cra­quer. La botte de Laid­law, les bal­lons por­tés et un es­sai de Be­he­re­ga­ray, l’en­fant du pays, ont ain­si cru­ci­fié une Sec­tion à bout de souffle.

Pour la pre­mière fois de­puis mai 2016, l’ASM a conquis la ca­pi­tale béar­naise, elle garde sur­tout le cap en tête du Top 14. Un qua­trième suc­cès consé­cu­tif, un se­cond dé­pla­ce­ment vic­to­rieux, c’est dé­jà un de plus que sur toute la sai­son der­nière. C’est dire… ■

Cinq mi­nutes de­vant au score mais les cinq der­nières

BLO­QUÉS. A l’image de cette ac­tion de Mor­gan Par­ra (au centre), les Cler­mon­tois ont long­temps été pris par la dé­fense agres­sive des Pa­lois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.