La Puce a l’oreille ouvre sa scène à toutes les mu­siques

■ Zoom sur la pro­gram­ma­tion de la salle de concert rio­moise, qui fê­te­ra ses 10 ans en 2018

La Montagne (Riom) - - La Une - Ar­thur Ces­bron ar­thur.ces­bron@cen­tre­france.com

Elle au­ra dix ans, en 2018. Mais d’ici là, la Puce a l’Oreille monte le son jus­qu’en jan­vier. Avec des concerts, mais pas seule­ment : l’hypnose et les af­ter­work vont aus­si s’em­pa­rer de la salle.

Des « af­ter­work », de l’hypnose, du hip­hop… La Puce a l’oreille saute dans tous les sens ! Si elle a fait ses gammes au­tour de la chan­son fran­çaise et de la mu­sique in­dé, la salle de concert rio­moise élar­git ses ho­ri­zons de­puis trois ans. Le mou­ve­ment se confirme cette an­née avec les pre­mières dates de la sai­son cultu­relle, qui court jus­qu’en jan­vier. Et après ? La Puce sor­ti­ra de son nid, en 2018, pour mieux cé­lé­brer ses dix ans…

1

La Puce sur ses bases : des concerts à toutes les sauces. Une salle pleine, pour une ou­ver­ture tam­bour bat­tant : le bat­teur d’AC/DC Ch­ris Slade a lan­cé la sai­son de la Puce à l’Oreille, fin sep­tembre. Un suc­cès qui donne le ton. Hard rock tou­jours, le groupe Miss America Band prend le re­lais au­jourd’hui ven­dre­di 13 oc­tobre, à 20 h 45. Avant « le gros coup de coeur » du pro­gram­ma­teur de la salle John­ny Gor­do­lon : le groupe La Ca­fe­te­ra Ro­ja, « un mé­lange de plu­sieurs cultures, entre pop­rock, hip­hop et tri­phop. Ar­tis­ti­que­ment, sur scène, c’est su­perbe. » Ren­dez­vous jeu­di 19 oc­tobre.

Autres grandes dates de la sai­son mu­si­cale : Gau­vain Sers, l’hé­ri­tier de Re­naud, le 3 no­vembre, mais c’est com­plet ; Les Hur­le­ments d’Léo sa­me­di 11 no­vembre, « groupe phare du rock fran­çais, qui fête ses 20 ans » ; les in­dé­mo­dables Fa­tals Pi­cards, ven­dre­di 1er dé­cembre, pour un énième ren­dez­vous à Riom, entre chan­son fran­çaise, rock et hu­mour ; ou en­core Pu­nish Your­self, jeu­di 7 dé­cembre, « un show dé­jan­té, ils brillent dans le noir, c’est un sa­cré spec­tacle », an­nonce John­ny Gor­do­lon. En­core quelques dates ? Les Sales ma­jes­tés, « groupe phare de la scène punk de­puis 25 ans », ven­dre­di 8 dé­cembre ; de la chan­son fran­çaise, avec le groupe Kar­patt, sa­me­di 16 dé­cembre ; et en­fin « le rap à texte » de La Ru­meur, sa­me­di 27 jan­vier.

2

La Puce s‘ouvre à d’autres styles. Il n’y a pas que la mu­sique dans la vie, il y a l’hu­mour, l’hypnose et le théâtre aus­si. La Puce à l’Oreille « pa­nache sa pro­gram­ma­tion avec dif­fé­rents styles, pour tou­cher dif­fé­rents pu­blics », ex­plique Amé­lie Com­père, char­gée de com­mu­ni­ca­tion de la salle.

Avec du rire, d’abord : Paul Tay­lor, adepte du Dja­mel Co­me­dy Club, se­ra sur scène sa­me­di 14 oc­tobre. En deux ser­vices : le pre­mier est com­plet, il reste des places pour le se­cond, à 21 h 30.

Un mois plus tard, la Puce à l’Oreille va ten­ter une ex­pé­rience : une soi­rée d’hypnose col­lec­tive et in­di­vi­duelle, avec Sta­nis­las, ven­dre­di 17 no­vembre, et en pré­sence de Lu­di­vine Va­lan­dro, le so­sie de Cris­ti­na Cor­du­la…

Autre ren­dez­vous, autre style : la deuxième édi­tion de la « Bat­tle scratch par­ty », du­rant la­quelle s’af­fron­te­ront six DJ, avec le pu­blic pour juge. « Il y a de la de­mande sur Riom pour des ren­dez­vous élec­tro », note Amé­lie Com­pète. En­fin, la salle ou­vri­ra aus­si ses portes au théâtre d’im­pro­vi­sa­tion, avec Im­pro­vergne, sa­me­di 21 oc­tobre et sa­me­di 2 dé­cembre.

3

La Puce sort du bou­lot : l’af­ter­work, chaque mois. On plante le dé­cor : vous sor­tez des cours ou du bou­lot, « les lu­mières de la salle sont ta­mi­sées, un DJ as­sure l’am­biance, mais pas trop fort, pour qu’on puisse dis­cu­ter », dé­taille Amé­lie Com­père. Bien­ve­nue aux « af­ter­work » de la Puce a l’Oreille, chaque deuxième jeu­di du mois. Ces ren­dez­vous gra­tuits ac­cueillent entre 200 et 300 per­sonnes à chaque re­prise. Sou­vent, la soi­rée s’anime avec une as­so­cia­tion lo­cale et un thème. Exemple le 9 no­vembre, avec une am­biance mé­dié­vale et des com­bats de bé­hourd an­non­cés. 4

La Puce gran­dit : dix ans en 2018. Avec une soixan­taine de dates, la Puce a l’Oreille a ac­cueilli 14.500 spec­ta­teurs lors de sa sai­son 2016/17. Mais com­bien de­puis 2008, date de sa créa­tion ? Si les ly­céens de Vir­lo­geux ont été les pre­miers à fré­quen­ter la salle, en dix ans, celle­ci s’est pro­gres­si­ve­ment ou­verte à un pu­blic bien large. Son his­toire se­ra ra­con­tée en 2018. Pour mar­quer le coup, la Puce a l’Oreille va éga­le­ment pro­po­ser, entre avril et dé­cembre, « dix grandes dates dé­lo­ca­li­sées un peu par­tout dans le Puy­de­Dôme », ex­plique John­ny Gor­do­lon. Y com­pris à Riom, no­tam­ment à la salle Du­mou­lin. Tout reste à pré­ci­ser, mais un pre­mier concert est d’ores et dé­jà ca­lé : Les Ogres de Bar­back, en mai. ■

Des in­con­tour­nables Fa­tals Pi­cards à l’hu­mour de Paul Tay­lor

PHO­TO GAU­VAIN SERS - DA­VID DESREUMAUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.