Grippe : c’est l’heure de se faire vac­ci­ner

La Montagne (Riom) - - La Une - Mi­chèle Gar­dette mi­chele.gar­dette@cen­tre­france.com

SAN­TÉ.

■ À l’ap­proche de l’hi­ver, la vac­ci­na­tion contre la grippe sai­son­nière est par­ti­cu­liè­re­ment conseillée pour les per­sonnes les plus fra­giles.

PUY-DE-DÔME.

■ De­puis quatre se­maines, dans le dé­par­te­ment du Puy­de­Dôme, le vac­cin peut être fait dans les phar­ma­cies pour cer­taines per­sonnes.

À l’ap­proche de l’hi­ver, la vac­ci­na­tion contre la grippe sai­son­nière est par­ti­cu­liè­re­ment conseillée pour cer­taines per­sonnes plus fra­giles. De­puis quatre se­maines, le vac­cin peut être fait dans les phar­ma­cies. Les pre­miers pa­tients ont fran­chi la porte des of­fi­cines de la ré­gion. «J’ ai re­çu mon bon de l’As­su­rance­ma­la­die et comme pour al­ler chez mon mé­de­cin, je n’ai pas la pos­si­bi­li­té de prendre ren­dez­vous – il faut sou­vent pa­tien­ter plus d’une heure – j’ai ten­té chez mon phar­ma­cien », ex­plique Ja­nine, ha­bi­tant près de Veyre­Mon­ton, souf­frant de dia­bète. En à peine une de­mi­heure, la vac­ci­na­tion contre la grippe a été réa­li­sée par son phar­ma­cien pré­fé­ré. C’est une nou­veau­té en ef­fet, cet hi­ver.

De­puis le 6 oc­tobre, plus de deux mille phar­ma­ciens de la ré­gion Au­vergne­Rhône­Alpes ont été au­to­ri­sés par l’Agence ré­gio­nale de san­té à réa­li­ser cette vac­ci­na­tion contre la grippe sai­son­nière. Une ex­pé­ri­men­ta­tion sur trois ans pour ten­ter d’aug­men­ter le nombre de per­sonnes vac­ci­nées par­mi celles qui en ont le plus be­soin. Moins de la moi­tié d’entre elles ont fait la dé­marche l’an pas­sé.

Les pre­miers vac­ci­nés. Dans cette phar­ma­cie 24/24 d’un quar­tier cler­mon­tois, ça a com­men­cé dou­ce­ment avec quatre pa­tients vac­ci­nés. Dans cette autre du centre­ville, une pe­tite cin­quan­taine. À l’in­té­rieur d’un centre com­mer­cial du coeur de ville, sur près de 250 vac­cins ven­dus, une tren­taine a été ad­mi­nis­trée dans l’of­fi­cine.

« C’est peu, sou­ligne la phar­ma­cienne, mais rap­pe­lons que nous ne sommes qu’au dé­but de la pé­riode vac­ci­nale ». À Cha­ma­lières, dans une phar­ma­cie de quar­tier, une ving­taine de pa­tients ont ac­cep­té de se faire vac­ci­ner par le phar­ma­cien qui ne cache pas sa dé­cep­tion. « Nous étions vrai­ment par­tants

pour cette ex­pé­ri­men­ta­tion qui de­vait per­mettre d’aug­men­ter le nombre de per­sonnes vac­ci­nées, or nous en re­fu­sons plus que nous n’en vac­ci­nons », concède­t­il. « Trop com­pli­qué ! ».

Pour qui ? En ef­fet, tout le monde ne peut pas se faire vac­ci­ner en phar­ma­cie. Qui peut donc l’être ? Il s’agit des per­sonnes adultes, ci­blées par les re­com­man­da­tions vac­ci­nales en vi­gueur (voir par ailleurs) à l’ex­cep­tion des femmes en­ceintes et des per­sonnes qui n’ont ja­mais été vac­ci­nées contre la grippe. En Au­vergne­Rhône­Alpes, 1,4 mil­lion d’ha­bi­tants ont re­çu un cour­rier de leur Caisse d’as­su­rance­ma­la­die les in­vi­tant à se faire vac­ci­ner. Cette lettre est ac­com­pa­gnée d’un bon de prise en charge à 100 % du vac­cin.

Ce­pen­dant, par­mi ces per­sonnes, celles à risque par­ti­cu­lier (qui ont des ter­rains im­mu­no­dé­pri­més, an­té­cé­dents de ré­ac­tion al­ler­gique à une vac­ci­na­tion an­té­rieure, des pa­tients pré­sen­tant des troubles de la coa­gu­la­tion ou sous an­ti­coa­gu­lants) iden­ti­fiées par le phar­ma­cien lors de l’en­tre­tien pré­vac­ci­nal sont orien­tées vers leur mé­de­cin trai­tant. Le phar­ma­cien ne le vac­cine pas.

Taux de vac­ci­nés. Pour l’heure, si l’on com­pare le taux de vac­ci­nés sur cette pé­riode écou­lée par rap­port à l’an pas­sé, on ob­tient 25,85 % du 6 oc­tobre au 6 no­vembre 2017 contre 28,94 % l’an pas­sé dans le Puy­de­Dôme. La CPAM ne dis­pose pas ac­tuel­le­ment d’élé­ments per­met­tant d’iden­ti­fier les vac­ci­na­tions réa­li­sées par un phar­ma­cien.

Néan­moins, sur l’en­semble des ré­gions par­ti­ci­pant à l’ex­pé­ri­men­ta­tion, se­lon le Conseil na­tio­nal de l’Ordre des phar­ma­ciens, « le suc­cès est au ren­dez­vous » avec plus de 70.000 pa­tients vac­ci­nés en phar­ma­cie sur Au­vergne­Rhône­Alpes et Nou­velle Aqui­taine. ■

PHO­TO JEAN-LOUIS GORCE

PHO­TO D’IL­LUS­TRA­TION AGNÈS GAU­DIN

OF­FI­CINE. À l’ar­rière de la phar­ma­cie, dans un coin dé­dié, les pa­tients pour les­quels la vac­ci­na­tion est re­com­man­dée, peuvent se faire vac­ci­ner par leur phar­ma­cien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.