Le sport n’est pas la guerre

La Montagne (Riom) - - Sport -

Se mo­bi­li­ser, pas­ser à l’at­taque, se re­grou­per en dé­fense, se sa­cri­fier, ter­ras­ser l’ad­ver­saire sont des mots qui ré­sonnent dif­fé­rem­ment se­lon les époques. En pé­riode de paix, ils sont at­tri­bués aux at­ti­tudes de­man­dées aux spor­tifs pour sor­tir vain­queur d’une com­pé­ti­tion dans le but d’ob­te­nir une mé­daille.

Il y a main­te­nant un siècle, de jeunes hommes en pleine force de l’âge com­bat­taient sur d’autres ter­rains. Ils s’en­traî­naient dur, étaient équi­pés avec le ma­té­riel de pointe de l’époque et fai­saient ap­pel à toutes les ver­tus des spor­tifs d’au­jourd’hui pour se je­ter dans le com­bat et es­sayer sim­ple­ment de sau­ver leurs vies, et éven­tuel­le­ment d’ac­cro­cher une mé­daille sur un torse gon­flé de fier­té et de sou­la­ge­ment d’être en­core de ce monde. Il n’y avait pas de règles, pas d’ar­bitres et tous les coups étaient per­mis, voire même conseillés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.