INDISCRÉTIONS

La Montagne (Thiers-Ambert) - - Puy-de-dôme Dans | Les Coulisses De L'actualité -

BRICE HOR­TE­FEUX CONSEILLER AU­PRÈS DE LAURENT WAU­QUIEZ.

Après le con­seil na­tio­nal des Ré­pu­bli­cains or­ga­ni­sé sa­me­di, qui a no­tam­ment été mar­qué par les sif­flets adres­sés à Va­lé­rie Pé­cresse et a va­li­dé le nou­veau bu­reau politique du par­ti di­ri­gé par Laurent Wau­quiez (pré­sident de la ré­gion Auvergne-Rhône-Alpes), les no­mi­na­tions des conseillers ont été of­fi­cia­li­sées au dé­but de cette se­maine. Le Puy­dô­mois Brice Hor­te­feux se re­trouve ain­si dans cet or­ga­ni­gramme au poste de « conseiller au­près du pré­sident ». Edouard Cour­tial, qui a des at­taches au­ver­gnates, fait par­tie des conseillers po­li­tiques. ■

BER­TRAND BARRAUD PIRATÉ SUR FA­CE­BOOK.

La se­maine der­nière, le maire d’Is­soire a vu une page Fa­ce­book frau­du­leuSOS se à son nom ap­pa­raître sur le cé­lèbre ré­seau social. Sur la page pi­ra­tée ap­pa­rais­saient deux pho­tos de lui, seul et en­tou­ré de son con­seil mu­ni­ci­pal, qui pou­vaient prê­ter à confu­sion. Ra­pi­de­ment aver­ti, Ber­trand Barraud a mis en garde ses connais­sances sur l’exis­tence de cette page qui a été si­gna­lée aux ser­vices de Fa­ce­book. ■

STARS EN GLISSE À SU­PER-BESSE.

Une épreuve in­édite dans le cadre du Tro­phée An­dros et in­ti­tu­lée le « Tro­phée des stars », a été créée en 2016. Elle se dé­roule uni­que­ment lors de la fi­nale à Su­per-Besse. Des per­son­na­li­tés, au vo­lant de voi­tures élec­triques, s’af­frontent pen­dant trois tours. L’épreuve a été rem­por­tée par Re­naud La­ville­nie en 2016 puis par l’ani­ma­teur ra­dio Guillaume Pley, qui re­met­tra son titre en jeu ce sa­me­di. Pour conser­ver sa cou­ronne, il de­vra battre le chef étoi­lé et ju­ré de l’émis­sion Top Chef Michel Sar­ran et le chan­teur Clau­dio Ca­péo qui s’était ré­vé­lé lors de The Voice. ■

VERTE INSOUMISSION.

La jeune dé­pu­tée du Val-de-Marne, Mathilde Pa­not, a conclu la ré­cente « Uni­ver­si­té in­sou­mise » de Cler­mont-Fer­rand de­vant cent cin­quante mi­li­tants et sym­pa­thi­sants FI, en lan­çant un sur « l’ur­gence so­ciale et l’ur­gence éco­lo­gique qui sont com­plè­te­ment liées ». Pas ques­tion de suivre Ma­cron dans « le mythe de la fi­nance verte : ce­la n’existe pas ! La tran­si­tion éner­gé­tique, ce n’est pas un pe­tit ver­dis­se­ment dans un coin, c’est un chan­ge­ment de mo­dèle ». ■

LE GROUPE PS DE LA RÉ­GION LANCE UN « LABAURATOIRE ».

Le groupe so­cia­liste de la Ré­gion, de­ve­nu le troi­sième (après le FN) de­puis le dé­part de cinq de ses mem- bres pour fon­der un groupe LREM, a pro­fi­té de ses voeux à la presse, lun­di dans un théâtre du centre de Lyon, pour lan­cer un la­bo­ra­toire d’idées nom­mée « labauratoire », en ré­fé­rence au di­mi­nu­tif de l’Auvergne-Rhô­neAlpes : Au­ra. Ou­vert à tous, y com­pris aux autres groupes de gauche de la Ré­gion, ce la­bo­ra­toire pro­met de se pen­cher sur l’en­semble des com­pé­tences ré­gio­nales. Le pre­mier thème abor­dé lun­di est ce­lui de la culture, qui fe­ra l’ob­jet d’un « contre-livre blanc », la politique cultu­relle étant de­ve­nue « celle du clien­té­lisme » se­lon les élus so­cia­listes.

ÉRIC MUZARD, 2E SUR RMC.

En lice dans l’émis­sion d’Éric Bru­net sur RMC, Ra­dio

Bru­net, le Thier­nois Éric Muzard (Gentleman Bar­bier) n’a fi­na­le­ment pas ga­gné les « 60 mi­nutes de gloire » pro­mises par le concours. Qua­li­fié pour les de­mi-fi­nales lun­di, dans une bat­tle à l’an­tenne avec un autre chef d’en­tre­prise, William Coi­gnard, ins­tal­lé à Bla­gnac (Haute-Garonne), le cou­te­lier n’a pas recueilli suf­fi­sam­ment de suf­frages de la part des au­di­teurs. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.