Un nou­veau Bis­trot sur la place

■ Cui­sine tra­di­tion­nelle, cir­cuits courts et convi­via­li­té au menu

La Montagne (Thiers-Ambert) - - Tour De Ville - Ca­the­rine Ju­tier ca­the­rine.ju­tier@cen­tre­france.com

La (bonne) nou­velle n’a pas mis long­temps à cir­cu­ler : et une adresse de plus pour man­ger un mor­ceau et boire un verre place de la Vic­toire à Cler­mont !

Ami­che­min entre la bras­se­rie pa­ri­sienne et le bouchon lyon­nais, bien­ve­nue au Bis­trot de la Butte. Nous sommes à Cler­mont­Fer­rand, sur le pla­teau cen­tral, à quelques mètres de la ca­thé­drale : « C’est vrai­ment un em­pla­ce­ment comme ce­lui­là qu’on re­cher­chait, the place to be ! », ra­conte Gré­goire Poi­zat, ins­tal­lé avec son ami et as­so­cié Ni­co­las Go­mez sur l’une des ban­quettes en ve­lours rouge de leur res­tau­rant. Dans ces lo­caux qui furent long­temps oc­cu­pés par une agence ban­caire, ils ont ou­vert il y a à peine quinze jours cet éta­blis­se­ment dé­dié à la cui­sine tra­di­tion­nelle, aux cir­cuits courts et à la convi­via­li­té. « Un grand comp­toir, du zinc, du bois, des ta­bou­rets, des ban­quettes, on a vou­lu re­créer une am­biance à l’an­cienne », ré­sument les deux pa­trons.

C’est réus­si, car dans le dé­cor cha­leu­reux de ce bis­trot ré­tro amé­na­gé sur deux ni­veaux, il y a dé­jà une âme. Il at­tire une clien­tèle sen­sible à l’es­prit du lieu tout au­tant qu’à ses pro­po­si­tions en ma­tière de res­tau­ra­tion. Le par­ti pris, c’est de mettre en avant des pro­duits de la ré­gion, en mi­sant sur une carte plu­tôt courte, 100 % mai­son et des pro­duits de sai­son. En cui­sine of­fi­cie Fré­dé­ric Al­fon­si : « On tra­vaille en­semble pour choi­sir les me­nus, avec des re­cettes tra­di­tion­nelles, des plats “de grand­mère” que les gens ap­pré­cient », sou­ligne Ni­co­las Go­mez, qui évo­lue dans le sec­teur de la res­tau­ra­tion de­puis tou­jours et a no­tam­ment te­nu un éta­blis­se­ment au Ma­zet au dé­but des an­nées 2000.

On passe à table ?

Au Bis­trot de la Butte, le menu dé­jeu­ner change tous les jours, de l’en­trée au des­sert. On peut se ré­ga­ler d’une tête de veau sauce gri­biche, d’un la­pin brai­sé, d’une daube de boeuf, d’une blan­quette de veau ou de ro­gnons au por­to. La grande ar­doise ins­tal­lée au rez­de­chaus­ sée rap­pelle les plats fixes de la se­maine, par­mi les­quelles fi­gure tou­jours une pièce du bou­cher de chez Du­rif. L’éta­blis­se­ment ne pos­sé­dant pas (en­core ?) de li­cence pour ser­vir du vin s’il n’ac­com­pagne pas de la nour­ri­ture, Gré­goire et Ni­co­las pro­posent le soir, ain­si que tout au long de la jour­née, des planches de char­cu­te­rie et de fro­mages d’Auvergne à dé­gus­ter au rez­de­chaus­sée, en mez­za­nine, ou ins­tal­lé sur la belle ter­rasse don­nant place de la Vic­toire et rue du Ter­rail.

Le Bis­trot de la Butte. 2 rue du Ter­rail à Cler­mont-Fer­rand. Ou­vert du lun­di au sa­me­di mi­di et soir. Tél. 04.73.92.21.56. Au dé­jeu­ner : plat du jour 10,50 €, menu en­trée­plat ou plat-des­sert 13,50 €, menu com­plet 15,50 €. En jour­née et le soir : planches de char­cu­te­rie et de fro­mages de 3,50 € à 19 €.

PHOTO RÉ­MI DUGNE

RES­TAU­RA­TION. Gré­goire et Ni­co­las, les deux as­so­ciés à la tête du res­tau­rant Le Bis­trot de la Butte, ici avec Pas­cal, l’un des ser­veurs, ont sou­hai­té re­créer l’am­biance des bras­se­ries d’an­tan. Plus de pho­tos sur notre compte Ins­ta­gram @Tour­de­tables

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.