Bonne dic­tion et ma­lé­dic­tion

■ Fris­sons ga­ran­tis avec la soi­rée de contes pour adultes

La Montagne (Thiers-Ambert) - - Thiers - Pays De Billom -

On s’aven­tu­re­ra dans des mondes obs­curs, avec Claude Sei­gnolle et Hé­lène Pa­la­dine, vendredi 20 avril. Ren­dez-vous à 21 heures, à la mé­dia­thèque.

Né en 1917 dans le Pé­ri­gord, Claude Sei­gnolle a com­men­cé par col­lec­tion­ner ce qu’of­fraient en­core les sites pré­his­to­riques de sa contrée na­tale.

Puis il a dé­lais­sé les fos­siles, cailloux et os­se­ments pour col­lec­ter des traces bien plus im­ma­té­rielles : les tra­di­tions. Il par­court les vil­lages où il re­cueille ru­meurs et se­crets, contes et lé­gendes, cou­tumes et ri­tuels. À force de ré­di­ger les his­toires en­ten­dues, il se met à en ima­gi­ner.

Ce sor­cier lit­té­raire ouvre les portes de son vé­cu pour mieux plon­ger le pu­ blic dans son ima­gi­naire fan­tas­tique, mois­son­né dans les champs des té­moins ren­con­trés.

Et l’on n’est ja­mais sûr de se trou­ver dans l’un ou l’autre do­maine : on est juste au pays de Sei­gnolle.

« Il montre, dé­crit, sou­lève un voile et in­cite au voyage comme un guide dis­cret, com­pé­tent et peut­être rou­blard ».

Dans Mau­dits faits di­vers, ex­plique Hé­lène Pa­la­dine, les ré­cits de­viennent « ceux d’un vieil ami de mon en­fance, à la fois Claude Sei­gnolle et moi­même. Tout en exer­çant ma li­ber­té de conteuse, je reste très proche de son écri­ture que j’aime et qui me va bien. Comme lui, je me fais pas­seur et em­mène cha­cun dans ce pays d’hu­ma­ni­té pro­fonde où l’on peut ren­con­trer ses peurs et néan­moins pour­suivre son che­min. » ■

➔ Pra­tique. Gra­tuit, mais sur ré­ser­va­tion prise par Florent La­barre (Tel. 04.73.73.37.67). Il fau­dra se mu­nir d’une lampe de poche et de vê­te­ments chauds.

AM­BIANCE. Des contes et ré­cits fan­tas­tiques et ima­gi­naires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.