Cum­bia, trad’ et voix ma­gné­tique

La Montagne (Tulle) - - Cnoruriètzsedeanctaucarlieté C’ - Julien Ba­chel­le­rie

Les oreilles im­pa­tientes d’en­tendre en­fin les pre­mières notes du 30e fes­ti­val en au­ront été quittes pour des dis­cours un tan­ti­net lon­guet et pas de concert inau­gu­ral comme il était de tra­di­tion dans la fou­lée. Mais quelques verres plus loin, place Gam­bet­ta, le duo Cafe com leiche a lar­ge­ment ré­com­pen­sé l’at­tente mu­si­cale du pu­blic. En joyeux fu­nam­bules, avec pour seuls ins­tru­ments un accordéon et un tam­bou­rin, les deux mu­si­ciens ont che­mi­né sur le fil d’un ré­per­toire ins­pi­ré et im­mé­dia­te­ment en­traî­nant. Entre cum­bia, re­prise jo­li­ment co­lo­rée de La Foule de Piaf, ou en­core hip-hop acous­tique, les spec­ta­teurs sont na­tu­rel­le­ment en­trés dans la danse, sou­rires aux lèvres. Pour conti­nuer à dan­ser et goû­ter à un peu de chaleur, les fes­ti­va­liers ont pour­sui­vi du cô­té du quai Ba­luze, sous les bons aus­pices de la mu­sique trad’ et de l’elec­tro-mu­sette de Tri­type. Chan­ge­ment d’am­biance, mais sans lais­ser de cô­té une am­biance en forme d’in­vi­ta­tion à fra­ter­ni­ser, Ch­loé La­can a, d’une voix fra­gile et ma­gné­tique, ser­vi des textes doux-amers ac­com­pa­gnée d’un pia­no et d’un trom­bone ra­geurs. Dom­mage que le Ma­gic mir­rors ait dis­pa­ru, il ne man­quait qu’un peu de ve­lours…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.