L’en­quête sur l’in­cen­die de la ferme des «mille veaux» en­core en cours

Il y a un an, un feu avait dé­truit un bâ­ti­ment du centre d’en­grais­se­ment de Saint­Mar­tial­le­Vieux

La Montagne (Tulle) - - La Une - Ca­the­rine Per­rot

On ne sait tou­jours pas qui a in­cen­dié un bâ­ti­ment de sto­ckage du centre d’en­grais­se­ment de la so­cié­té Al­liance Mille­vaches, le

23 dé­cembre 2016. Les ré­sul­tats de l’en­quête sont très at­ten­dus, no­tam­ment par les agri­cul­teurs.

«En mars 2017, suite au con­grès de la FDSEA à Au­bus­son, un haut res­pon­sable de la gen­dar­me­rie avait dit que l’af­faire de l’in­cen­die de SaintMar­tial­le­Vieux se­rait ré­glée dans le cou­rant de l’été. L’été est pas­sé, puis l’au­tomne, l’hi­ver et nous ne sa­vons tou­jours rien sur l’avan­cée de l’en­quête », tonne Phi­lippe Mon­teil. Le co­pré­sident de l’Adee­parc (as­so­cia­tion de dé­fense de l’éle­vage, de l’en­vi­ron­ne­ment, du patrimoine agri­cole et ru­ral creu­sois) veut in­ter­pel­ler l’ad­mi­nis­tra­tion et les élus, par le biais d’une lettre en­voyée à la pré­fec­ture et aux mé­dias.

Ce fait di­vers avait fait grand bruit. Dans la nuit du 22 au 23 dé­cembre 2016, un in­cen­die avait dé­truit un bâ­ti­ment de sto­ckage de four­rage de 1.500 m2, au sein de l’ate­lier d’en­grais­se­ment col­lec­tif de SaintMar­tial­le­Vieux, un équi­pe­ment dans le­quel des agri­cul­teurs cor­ré­ziens ont aus­si in­ves­ti. Les ani­maux qui se trou­vaient à proxi­mi­té n’avaient pas été tou­chés.

Dès le dé­but, l’ori­gine cri­mi­nelle du si­nistre ne fai­sait guère de doute. Des tags in­ju­rieux avaient été dé­cou­verts sur les murs. Sur­nom­mé « la ferme des mille veaux », ce pro­jet agri­cole a fait l’ob­jet d’une vive contes­ta­tion, no­tam­ment de la part de l’as­so­cia­tion L­PEA (Lu­mière sur les pra­tiques d’éle­vage et d’abat­tage). Réa­gis­sant à cet in­cen­die, la pré­si­dente de L­PEA, Au­rore Le­noir, avait tou­te­fois « con­dam­né ces mé­thodes ».

La ferme fonc­tionne au­jourd’hui avec 400 ani­maux. La DDCSPP de la Creuse (di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la co­hé­sion so­ciale et de la pro­tec­tion des po­pu­la­tions) exa­mine ac­tuel­le­ment une de­mande pour pas­ser de 400 à 800 veaux. La dé­ci­sion n’a pas en­core été prise. Elle de­vra être va­li­dée par le pré­fet.

Plus d’un an après l’in­cen­die, l’ins­truc­tion ju­di­ciaire est tou­jours en cours. Les ré­sul­tats de l’en­quête sont très at­ten­dus. « Nous de­man­dons la trans­pa­rence to­tale, qu’on nous dise la vé­ri­té pour évi­ter que ça se re­pro­duise, lance Jean­Phi­lippe Viol­let, l’autre co­pré­sident de l’Adee­parc. Ce­la crée un cli­mat de sus­pi­cion pour sa­voir qui a fait ça. » Phi­lippe Mon­teil com­plète : « Nous ai­me­rions sa­voir pour­quoi cette en­quête n’avance pas. Est­ce qu’on pro­tège quel­qu’un ? Tout le monde at­tend des in­for­ma­tions. »

Con­tre­car­rer les as­so­cia­tions “an­ti-tout”

L’as­so­cia­tion Adee­parc, qui existe de­puis une di­zaine d’an­nées, était en som­meil. Elle vient d’être re­lan­cée. Elle en­tend dé­fendre le monde agri­cole, no­tam­ment l’éle­vage « qui est mal­trai­té de toute part ».

« Au­jourd’hui, avec toutes ces as­so­cia­tions “an­ti­tout” qui se montent à droite et à gauche, il faut qu’on ré­agisse, qu’on dé­fende ce que l’on fait, in­dique Phi­lippe Mon­teil. Dès qu’il y a un pro­jet, par exemple de mé­tha­ni­sa­tion col­lec­tive, les gens sont in­sul­tés, leurs bâ­ti­ments ta­gués. On ne peut pas lais­ser faire ça ! Cha­cun a ses opi­nions, d’ac­cord. Mais une fois que le dos­sier est dé­po­sé, qu’il y a le feu vert des ser­vices de l’État, il faut que cha­cun res­pecte les autres. » L’Adee­parc pro­jette à l’ave­nir d’« al­ler sur le ter­rain ju­di­ciaire, de se consti­tuer par­tie ci­vile, pour contrer ces gens hy­per or­ga­ni­sés », ajoute JeanP­hi­lippe Viol­let. ■

PHO­TOS D’AR­CHIVES MA­THIEU TIJERAS

FAITS DI­VERS. Le 23 dé­cembre 2016, un in­cen­die avait ra­va­gé un bâ­ti­ment de sto­ckage de four­rage du centre d’en­grais­se­ment col­lec­tif de Saint-Mar­tial-le-Vieux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.