Haute Cor­rèze com­mu­nau­té gère le dos­sier de re­cons­truc­tion

La Montagne (Tulle) - - Pays D'ussel | Actualité -

À Saint-Mar­tial-le-Vieux, le bâ­ti­ment dé­truit par l’in­cen­die n’a tou­jours pas été re­bâ­ti.

C’est dé­sor­mais Haute Cor­rèze Com­mu­nau­té, qui gère le dos­sier de re­cons­truc­tion (la com­mune de Saint­Mar­tial est rat­ta­chée à cette in­ter­com­mu­na­li­té ba­sée à Us­sel). Son pré­sident, Pierre Che­va­lier, connaît bien le dos­sier puis­qu’il est l’un des fon­da­teurs du centre d’en­grais­se­ment. Il a par ailleurs été pré­sident de la fé­dé­ra­tion na­tio­nale bo­vine.

« Il y a eu six mois de né­go­cia­tions avec les ex­perts et les as­su­rances, in­dique­t­il. Il y a la né­ces­si­té de re­dé­po­ser un per­mis de construire comme si c’était une construc­tion neuve. Nous al­lons en­trer dans une phase d’ap­pel d’offres d’entreprises. » L’ob­jec­tif est que les tra­vaux soient ter­mi­nés fin juin 2018. En plus de la grange qui a brû­lé et qui se­ra re­cons­truite à l’iden­tique, d’autres bâ­ti­ments vont être amé­na­gés. Suite à la ve­nue le 10 fé­vrier 2017 de Ber­nard Ca­ze­neuve, alors Pre­mier mi­nistre, des fonds ont été dé­blo­qués pour la ferme de Saint­Mar­tial­le­Vieux, à tra­vers un plan de ré­ha­bi­li­ta­tion, d’adap­ta­tion et de mo­der­ni­sa­tion du site. L’ar­gent ser­vi­ra à de l’in­ves­tis­se­ment. Un bâ­ti­ment dé­dié à l’ac­cueil des vi­si­teurs va no­tam­ment être construit. « Nous vou­lons faire une ferme pé­da­go­gique, une vi­trine de l’éle­vage, un mo­dèle de l’en­grais­se­ment », s’en­thou­siasme Pierre Che­va­lier.

Mal­gré ce pro­jet por­teur d’es­poir, l’in­cen­die reste une bles­sure pour les éle­veurs in­ves­tis au sein de la SAS Al­liance Mille­vaches. « Si on fai­sait le bi­lan fi­nan­cier oc­ca­sion­né par ces faits, c’est plu­sieurs mil­liers d’eu­ros. L’in­cen­die nous a ame­né des contraintes d’ex­ploi­ta­tion. Notre concas­seur a par exemple été brû­lé. Nous avons dû ache­ter du maïs en fa­rine plu­tôt qu’en grains. Ça a gé­né­ré des frais d’ex­ploi­ta­tion plus im­por­tants. » ■

LI­MOU­SINE. La ferme fonc­tionne ac­tuel­le­ment avec 400 ani­maux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.