Le Parc réunit les ca­dets et les ju­niors d’Ar­gen­tat et de Tulle

Le Pôle Ave­nir Rug­by Cor­rèze ras­semble les rug­by­men ca­dets et ju­niors de Tulle et d’Ar­gen­tat

La Montagne (Tulle) - - La Une - Cy­prien Rome tulle@cen­tre­france.com

Les rug­by­men ca­dets et ju­niors de Tulle et d’Ar­gen­tat jouent en­semble, sous les cou­leurs du Parc, de­puis le dé­but de la sai­son 2017218.

Bap­tiste est un so­lide se­conde ligne du Parc, le Pôle Ave­nir Rug­by Cor­rèze. Ar­gen­ta­cois, il est ra­vi d’ap­par­te­nir à ce pôle, né en tout dé­but de sai­son. « On est bien meilleurs que l’an der­nier, où on avait fi­ni 5e avec Ar­gen­tat. Avec le Parc, on a fi­ni pre­mier de notre poule. On a clai­re­ment un meilleur ni­veau, on peut ri­va­li­ser avec de bonnes équipes. »

Pierre­Ma­rie Agnoux, re­spon­ sable ad­mi­nis­tra­tif des équipes jeunes du SCTC, ex­plique le fonc­tion­ne­ment du Parc : « c’est un ras­sem­ble­ment qui touche deux ca­té­go­ries, les U16 et les U18. De­puis sep­tembre, les jeunes de l’US Ar­gen­tat et du SCTC Tulle s’en­traînent en­semble tous les mer­cre­dis à Tulle, ain­si que les ven­dre­dis en al­ter­nance à Ar­gen­tat et à Tulle. L’idée est de fé­dé­rer tech­ni­que­ment sur un bas­sin, de mettre en com­mun des moyens, no­tam­ment hu­mains. On a la chance d’avoir un co­or­di­na­teur spor­tif à Tulle, on peut en faire pro­fi­ter les clubs des en­vi­rons, ceux qui le sou­haitent. »

Des ca­dets per­for­mants

Le co­or­di­na­teur spor­tif est Me­ryl As­torg, l’un des quatre ta­lon­neurs de l’équipe du Spor­ting. Il est à l’ini­tia­tive et en charge du pro­jet Parc. Se­lon lui, « les ga­mins ont mis un peu de temps à s’y mettre, à vrai­ment ren­trer de­dans. Main­te­nant, c’est ren­tré dans l’ordre et ça roule plu­tôt bien, comme le prouve cette place en quart de fi­nale du chal­lenge Sud­Ouest. »

Six édu­ca­teurs en­cadrent les U16 et les U18 du re­grou­pe­ment. Me­ryl As­torg est op­ti­miste quant au dé­ve­lop­pe­ment du Parc. « Le sché­ma idéal se­rait d’avoir deux équipes par ca­té­go­rie et d’ame­ner les jeunes à leur meilleur ni­veau : en Teu­lière A pour les ca­dets et en Ba­lan­drade pour les ju­niors. En conser­vant du nombre sur l’ef­fec­tif et du nombre sur les en­traî­ne­ments, on ar­rive à faire jouer des jeunes qui n’au­raient peu­têtre pas eu leur chance dans la ca­té­go­rie du des­sus. »

En 2017­2018, les deux équipes de ca­dets, à XV et à XII ont fi­ni pre­mières de leurs poules res­pec­tives, l’unique équipe de ju­niors avant­der­nière.

Pierre­Ma­rie Agnoux dresse un bi­lan « glo­ba­le­ment po­si­tif. Le fait du ras­sem­ble­ment a été vé­cu plus dif­fi­ci­le­ment par cer­tains joueurs en ju­niors, no­tam­ment d’Ar­gen­tat. C’est une ca­té­go­rie d’âge plus dif­fi­cile. Le dé­but de sai­son a été ca­tas­tro­phique. Ils se sont bien rat­tra­pés dans sa deuxième par­tie. En ju­niors, il y a par­fois une part de vio­lence, alors qu’en ca­dets, il n’y a ja­mais ce genre de pro­blème. La prin­ci­pale dif­fi­cul­té reste l’éloi­gne­ment, qui mul­ti­plie les tran­sports et les coûts…

Prio­ri­ser la for­ma­tion

Le club a dé­ci­dé de prio­ri­ser la for­ma­tion, l’as­so­cia­tion se­ra re­con­duite la sai­son pro­chaine. » « Les ga­mins ne voient que le ré­sul­tat, ajoute le bé­né­vole. Même s’ils font un mau­vais match, s’ils gagnent d’un point, ils sont con­tents. Nous, on pré­fère un beau match et qu’ils ap­prennent des choses. Vous pou­ vez leur dire, vous avez fait un bon match, vous avez per­du contre meilleurs, ils vont tous pleu­rer. C’est nor­mal, ce sont des com­pé­ti­teurs. »

« Comme Tulle est en Fé­dé­rale 2, nous sommes obli­gés d’avoir une équipe jeunes en as­so­cia­tion, c’est­à­dire toute seule. Après seule­ment, vous pou­vez avoir une deuxième équipe en re­grou­pe­ment. C’est va­lable pour tous les ras­sem­ble­ments de France et de Na­varre… Cette an­née, on a choi­si les ca­dets à XV qui sont “en propre” SCTC, même s’il y a des joueurs d’Ar­gen­tat de­dans. Main­te­nant, il n’y a plus d’équipe de Tulle ou d’Ar­gen­tat pour les U16 et les U18, c’est l’équipe du Parc. »

Dans l’op­tique de la sai­son 2018­2019, une jour­née de dé­tec­tion se­ra or­ga­ni­sée au stade Alexandre Cueille à Tulle, le 16 mai, en di­rec­tion des rug­by­men li­cen­ciés nés en 2001, 2002 ou 2003.

Avec le Parc, on est bien meilleurs, on peut ri­va­li­ser avec de bonnes équipes. »

PHO­TO : PIERRE BOU­CHET

TULLE. Les ca­dets du Pôle Ave­nir Rug­by Cor­rèze se sont his­sés jus­qu’en quart de fi­nale du Chal­lenge du Sud-Ouest Teu­lière B.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.