Dé­nu­tri­tion, un en­jeu de san­té pu­blique

Le Con­seil dé­par­te­men­tal a me­né une ac­tion spé­ci­fique en di­rec­tion des per­sonnes âgées iso­lées

La Montagne (Tulle) - - Corrèze Actualité - Dra­gan Pé­ro­vic dra­gan.per­ovic@cen­tre­france.com

Après des ate­liers thé­ma­tiques, or­ga­ni­sés en haute et en moyenne Cor­rèze qui ont réuni près de 200 par­ti­ci­pants, le Dé­par­te­ment et Latitude ser­vices or­ga­nisent une confé­rence gra­tuite sur la dé­nu­tri­tion des per­sonnes âgées le mar­di 13 no­vembre à l’Es­pace Ven­ta­dour à Égle­tons.

La dé­nu­tri­tion est re­pé­rée chez 4 à 10 % des per­sonnes âgées vi­vant à do­mi­cile. Rap­por­té à la po­pu­la­tion cor­ré­zienne, le Con­seil dé­par­te­men­tal a es­ti­mé ce risque à en­vi­ron 900 per­sonnes. D’où la né­ces­si­té d’agir dans ce do­maine, de­ve­nu un vé­ri­table en­jeu de san­té pu­blique. Car, la dé­nu­tri­tion est une des causes prin­ci­pales d’en­trée en ins­ti­tu­tion d’hé­ber­ge­ment et d’hos­pi­ta­li­sa­tion pour frac­ture. Il existe une dou­zaine de cri­tères d’alerte concer­nant la spi­rale de la dé­nu­tri­tion, dont, l’in­suf­fi­sance des re­ve­nus fi­nan­ciers et la ré­duc­tion du nombre de re­pas, l’iso­le­ment ou le veu­vage, mais aus­si les troubles de dé­glu­ti­tion ou les pro­blè­mes­buc­co­den­taires em­pê­chant une bonne mas­ti­ca­tion… En Cor­rèze, un ap­pel à pro­jet, ré­par­ti sur 10 ter­ri­toires a donc été lan­cé par le Con­seil Dé­par­te­men­tal pour dé­ve­lop­per des ac­tions vi­sant à préve­ nir et re­pé­rer les si­tua­tions de dé­nu­tri­tion des per­sonnes âgées, mais aus­si for­mer les ac­teurs qui les ac­com­pagnent au quo­ti­dien, dont les aides à do­mi­cile. Pour le sec­teur de la moyenne Cor­rèze (Tulle) et de la haute Cor­rèze (Us­sel, Neu­vic et Bort­les­Orgues), pour por­ter ce pro­jet, le Dé­par­te­ment a sé­lec­tion­né le Ser­vice d’aide et d’ac­com­pa­gne­ment à do­mi­cile, Latitude ser­vices. Ce­lui­ci a en­ga­gé l’in­gé­nieur nu­tri­tion­niste bri­viste Cé­cile Dou­ce­lin. « La dé­nu­tri­tion est une ca­rence en pro­téines et en éner­gie dé­fi­nie au ni­veau mé­di­cal par une perte de poids bru­tale de 5 % sur un mois ou de 10 % sur 6

Al­ler plus loin

Cé­cile Dou­ce­lin a mis en place 5 ate­liers gra­tuits à des­ti­na­tion des pro­fes­sion­nels et ai­dants à do­mi­cile. Ceux­ci ont réuni en­vi­ron 200 par­ti­ci­pants au­tour des su­jets comme Re­pé­rer la dé­nu­tri­tion, Base de l’équi­libre ali­men­taire ou Bien man­ger, bien ache­ter, et Re­don­ner l’en­vie de man­ger. Le cycle a été conclu en oc­tobre par un ate­lier d’es­sais et dé­mons­tra­tions de recettes en pré­sence de deux chefs cui­si­niers.

Pour al­ler en­core plus loin, à l’ini­tia­tive de la Confé­rence des fi­nan­ceurs de la pré­ven­tion de la perte d’au­to­no­mie, Latitude ser­vices or­ga­nise une confé­rence gra­tuite « Bien man­ger, pour mieux vieillir » ce mar­di à 18 heures, à l’Es­pace Ven­ta­dour à Égle­tons. Cette ma­ni­fes­ta­tion est ou­verte aux pro­fes­sion­nels, aux ai­dants au do­mi­cile comme au grand pu­blic. Par­mi les in­ter­ve­nants, au­tour de Cé­cile Dou­ce­lin, fi­gurent no­tam­ment un mé­de­cin, un gé­riatre et un chi­rur­gien­den­tiste.■

PHO­TO : THIER­RY LIN­DAUER

ES­TI­MA­TION. En Cor­rèze, le Con­seil dé­par­te­men­tal a es­ti­mé le risque de dé­nu­tri­tion à en­vi­ron 900 per­sonnes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.