Pa­trick Laigre a pris sa re­traite

La Montagne (Vichy) - - Agglomération | Vivre Son Pays -

Fi­gure du com­merce cus­sé­tois, le char­cu­tier Pa­trick Laigre vient de prendre sa re­traite.

Pa­trick Laigre, le char­cu­tier du bou­le­vard Charles­de­Gaulle, à l’en­trée de la place Vic­torHu­go, a pris sa re­traite mer­cre­di 30 no­vembre. Il a fer­mé dé­fi­ni­ti­ve­ment sa bou­tique à la fin de la jour­née, le coeur lourd et la mé­moire pleine de sou­ve­nirs.

La mai­son a été fon­dée par ses pa­rents en 1953. Pa­trick Laigre a com­men­cé dans le com­merce fa­mi­lial en 1968 et a pris les rênes du ma­ga­sin en 1987.

Il est fier de son mé­tier et a tou­jours mis un point d’hon­neur à fa­bri­quer ses pro­duits dans son la­bo­ra­toire, at­te­nant à la bou­tique. Il a été comme il se dé­fi­nit lui­même un « char­cu­tier pur », c’est­àdire un char­cu­tier éga­le­ment cui­si­nier. Mais la

page est dé­sor­mais tour­née : fi­nis les pâ­tés en croûte, le jam­bon mai­son, la pompe aux grat­tons, le pâ­té aux pommes de terre et tous les plats pré­pa­rés à la de­mande des clients.

Il re­gret­te­ra le bon­heur des pé­riodes des fêtes où l’ac­ti­vi­té l’ab­sor­bait presque en­tiè­re­ment, lui lais­sant peu de temps pour goû­ter lui­même aux fes­ti­vi­tés, mais c’était l’oc­ca­sion de tra­vailler des pro­

duits peu dis­tri­bués le reste de l’an­née.

Il a la nos­tal­gie de l’ani­ma­tion du centre­ville des an­nées 80 et de la vi­ta­li­té des pe­tits com­merces d’alors, per­due au pro­fit des centres com­mer­ciaux. « Tout le monde est un peu res­pon­sable de cette évo­lu­tion », dit­il. Il se consi­dère un peu comme le « der­nier des Mo­hi­cans » À ce jour, en ef­fet,

nul re­pre­neur en vue. Pa­trick Laigre a pour­tant conscien­cieu­se­ment as­ti­qué tout le ma­té­riel, le la­bo­ra­toire et la chambre froide, prêts à l’em­ploi.

Dé­sor­mais, Pa­trick Laigre peut se consa­crer à son sport favori : le tir au pis­to­let, qu’il pra­tique à un haut ni­veau et avec suc­cès. Il pour­ra aus­si s’adon­ner à un autre plai­sir : la pêche à la mouche. ■

À ce jour, nul re­pre­neur en vue

LA­BO­RA­TOIRE. Pa­trick Laigre dans le la­bo­ra­toire où il cui­si­nait ses re­cettes sa­vou­reuses.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.