Gai­Lu­ron dé­sor­mais or­phe­lin

La Montagne (Vichy) - - Jeux -

Le des­si­na­teur Mar­cel Got­lib, mort, hier, à 82 ans, a ra­vi des gé­né­ra­tions de lec­teurs avec ses per­son­nages lou­foques et son ima­gi­na­tion dé­li­rante, qui ont fait de lui l’un des au­teurs phares de la BD eu­ro­péenne.

Un feu d’ar­ti­fice sur le pa­pier ! Plus qu’un maître, Got­lib, dé­cé­dé hier, à l’âge de 82 ans, a été le père spi­ri­tuel de mil­liers de jeunes qui ont dé­cou­vert avec lui la dé­ri­sion et la li­ber­té de rire de tout. Mais c’était aus­si un homme bles­sé, par son his­toire fa­mi­liale, son en­fance sous l’Oc­cu­pa­tion et la perte d’amis dis­pa­rus trop tôt.

Pu­dique et cha­leu­reux

Ce pe­tit homme gouailleur, pu­dique et cha­leu­reux, ne des­si­nait pra­ti­que­ment plus de­puis le mi­lieu des an­nées 1980. Avant de lais­ser ses crayons, il avait pas­sé plus de 30 ans de sa vie, dix heures par jour, à sa table à

des­sin pour créer sa pro­gé­ni­ture de pa­pier : Gai­Lu­ron, le chien triste, Ham­ster Jo­vial, le scout rock’n’roll, Per­vers Pé­père, le vieux dé­gueu­lasse, ou Su­per­du­pont, super­hé­ros tri­co­lore à

bé­ret basque in­ven­té avec Lob.

Mar­cel Got­tlieb était né le 14 juillet 1934 à Pa­ris dans une fa­mille d’ori­gine juive hon­groise. Son père, Er­vin, est mort en dé­por­ta­tion à Bu­chen­wald. Au len­de­main de la guerre, il veut faire du des­sin ani­mé et prend de plein fouet l’in­fluence des des­si­na­teurs amé­ri­cains, comme Har­vey Kurtz­man et le ma­ga­zine sa­ti­rique Mad.

Got­lib crée Gai­Lu­ron dans l’heb­do­ma­daire Vaillant en 1962. Puis re­joint le Pi­lote de Re­né Gos­cin­ny, où il lance en 1968 sa « Ru­brique­à­brac », best­sel­ler des cours de ré­cré. En quatre ans, il des­si­ne­ra plus de 500 planches pleines d’ani­maux bi­zarres et de per­son­nages hi­la­rants. Mais avec un seul vrai hé­ros : lui­même.

En 1972, il crée avec Claire Bre­té­cher et Ni­ki­ta Man­dry­ka, L’Écho des sa­vanes, le ma­ga­zine sou­vent consi­dé­ré en France comme ce­lui qui a per­mis à la BD de pas­ser à l’âge adulte. Trois ans plus tard, il lance Fluide gla­cial, men­suel d’hu­mour d’es­prit li­ber­taire qui de­vien­dra l’un des plus im­por­tants du genre. ■

PHO­TO AFP

RE­CON­NAIS­SABLE. Got­lib a été le pre­mier des­si­na­teur de BD à se mettre en scène dans ses oeuvres, de pré­fé­rence sur un trône.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.