LES RÉ­AC­TIONS PO­LI­TIQUES

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

• Ber­nard Ac­coyer, se­cré­taire gé

né­ral de LR. Valls est « un can­di­dat de sub­sti­tu­tion, le lé­ga­taire uni­ver­sel du hol­lan­disme ». Il est « tout au­tant comp­table que Fran­çois Hol­lande du bi­lan ca­la­mi­teux du quin­quen­nat. » • Ni­co­las Du­pont­Ai­gnan, pré­sident de De­bout la France. « Ma­nuel Valls et Fran­çois Fillon se­ront donc tous deux can­di­dats à l’élec­tion pré­si­den­tielle, don­nant l’illu­sion d’un re­nou­veau dans la classe po­li­tique […] Ce duel de Pre­miers mi­nistres est donc un leurre […]. Ne nous lais­sons pas en­fer­mer dans le piège d’un re­make Sar­ko­zy/Hol­lande avec leurs ré­pliques. »

Phi­lippe Vi­gier, chef de file des

dé­pu­tés UDI. « Ma­nuel Valls vient d’ajou­ter son nom à la longue liste des can­di­dats de gauche comp­tables, de près ou de loin, du dé­sas­treux bi­lan so­cia­liste que Fran­çois Hol­lande a lui­même re­non­cé à dé­fendre […]. Il va quit­ter Ma­ti­gnon pour se re­plon­ger dans les di­vi­sions pro­fondes de la gauche. » • Na­tha­lie Kos­cius­cko­Mo­ri­zet

(LR). « Fran­çois Hol­lande for­fait, Ma­nuel Valls can­di­dat, la gauche en cam­pagne. Qui di­rige la France ? » (Twit­ter) • Jean­Ch­ris­tophe La­garde, pré­si

dent de l’UDI. « Dif­fi­cile pour @ma­nuel­valls d’être can­di­dat après avoir dé­fen­du que le bi­lan était si triste qu’il fal­lait que @fhol­lande re­nonce… » (Twit­ter)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.