L’an­cien dé­pu­té reste en pri­son

La Montagne (Vichy) - - Région Faits Divers - Jean-Bap­tiste Le­dys

Soup­çon­né d’avoir bles­sé par balle un au­ber­giste, le 26 juillet der­nier, à SaintGe­nest, l’an­cien dé­pu­té de l’Al­lier n’a pas été en­ten­du par la chambre de l’ins­truc­tion.

Jean Gra­vier ne sort pas en­core de sa dé­ten­tion pro­vi­soire. C’est la dé­ci­sion ren­due par la chambre de l’ins­truc­tion de Riom, hier, après avoir exa­mi­né une de­mande de re­mise en li­ber­té de l’an­cien dé­pu­té de l’Al­lier âgé de 63 ans.

Il est mis en exa­men pour ten­ta­tive de meurtre, à la suite d’une al­ter­ca­tion qui l’a op­po­sé à un au­ber­giste de la com­mune de Saint­Ge­nest, dans l’Al­lier, le 26 juillet der­nier.

« Violent » et « ma­lade »

Il est mis en cause pour avoir griè­ve­ment bles­sé la vic­time d’une balle dans la tête. L’an­cien dé­pu­té re­con­naît être l’au­teur du coup de feu, mais as­sure avoir vou­lu ti­rer en l’air.

L’en­quête a per­mis de re­cueillir plu­sieurs té­moi­gnages. Cer­tains semblent

confir­mer la thèse se­lon la­quelle le sexa­gé­naire est un homme qui peut avoir l’al­cool mau­vais. L’un de ses op­po­sants po­li­tiques a éga­le­ment fait état de me­naces qu’il au­rait fait pe­ser sur lui.

La se­maine der­nière, le mis en exa­men a été vu par des ex­perts psy­chiatres et psy­cho­logues pour les be­soins de l’ins­truc­tion.

« Jean Gra­vier est un homme violent, qui ne peut maî­tri­ser son com­por­te­ment dans une si­tua­tion de ten­sion », es­time Ra­phaël Sa­ne­si, au mi­nis­tère pu­blic. Il re­quiert le main­tien en dé­ten­tion.

« Mon client est un homme ma­lade. À mon avis, beau­coup plus qu’il ne le pense. La vie po­li­tique et son rythme ef­fré­né ont per­mis un temps de faire

que ça passe au se­cond plan », ex­plique Me GillesJean Por­te­joie, avo­cat de la dé­fense. Le conseil plaide pour une so­lu­tion – contrôle ju­di­ciaire ou bra­ce­let élec­tro­nique – qui lui per­met­trait de se soi­gner à do­mi­cile.

La chambre de l’ins­truc­tion n’a pas en­ten­du ses ar­gu­ments et a confir­mé le main­tien en dé­ten­tion. ■

PHO­TO D’AR­CHIVES FLO­RIAN SALESSE

EN­QUÊTE. L’an­cien dé­pu­té re­con­naît être l’au­teur du coup de feu qui a at­teint la vic­time à la tête. Mais il as­sure avoir vou­lu ti­rer en l’air.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.