An­dré Ber­thon, maire ho­no­raire de Cha­reil-Cin­trat

La Montagne (Vichy) - - Vichy Vivre Sa Ville -

An­dré Ber­thon, an­cien maire de Cha­reilCin­trat, vient de dé­cé­der, des suites d’une ma­la­die. Né le 16 sep­tembre 1930, il avait épou­sé Co­lette Billaud. De leur union est née une fille Fran­çoise qui leur a don­né deux pe­tits­en­fants, Ni­co­las et Oli­vier.

Le couple s’était ins­tal­lé en tant que co­ex­ploi­tant du do­maine des Rases à Cha­reil. Ils en étaient de­ve­nus les seuls ex­ploi­tants en 1970. An­dré Ber­thon avait pris sa re­traite agri­cole en 1990.

Élu conseiller mu­ni­ci­pal de Cha­reil­Cin­trat à par­tir de 1959, il a été maire de 1979 à 2001 et en était maire ho­no­raire. Du­rant ses man­dats, dif­fé­rents équi­pe­ments ont été réa­li­sés, comme le mul­ti­ser­vice ru­ral, la salle po­ly­va­lente ou la ré­fec­tion de la mai­rie.

De nom­breux en­ga­ge­ments

An­dré Ber­thon a eu de nom­breux autres en­ga­ge­ments comme com­mis­saire gé­né­ral du Co­mi­té des ma­ni­fes­ta­tions agri­cole et vi­ti­cole de Saint­Pour­çain pen­dant plus de tren­ te ans, ad­mi­nis­tra­teur du Cré­dit agri­cole pen­dant aus­si plus de trente ans. Il était of­fi­cier du Mé­rite agri­cole.

Le 15 oc­tobre 2000, Guy Ne­bout, grand maître des Fins Pa­lais, l’avait in­tro­ni­sé dans la confré­rie, dont An­dré Ber­thon est de­ve­nu ra­pi­de­ment l’un des pi­liers : ad­mi­nis­tra­teur et char­gé de faire dé­gus­ter le saint­pour­çain aux im­pé­trants. Ri­gou­reux dans son tra­vail, il sa­vait être en­joué dans ses re­la­tions avec les autres.

Ses ob­sèques ont eu lieu hier, en l’église de Cha­reil­Cin­trat. ■

CHA­REIL-CIN­TRAT. An­dré Ber­thon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.