For­ma­teurs et ap­pre­nants : tous ga­gnants !

La Montagne (Vichy) - - Vichy Vivre Sa Ville -

REN­CONTRE AMI­CALE. L’oc­ca­sion pour les ap­pre­nants et les for­ma­teurs de se re­trou­ver en de­hors des cours.

Ré­cem­ment, le pré­sident de l’as­so­cia­tion Lire Écrire So­li­da­ri­té, Pa­trick Lé­cart, a sou­hai­té in­no­ver en in­vi­tant pour la pre­mière fois tous les for­ma­teurs et les ap­pre­nants à une ren­contre in­for­melle.

L’as­so­cia­tion, des­ti­née à sa créa­tion à lut­ter contre l’illet­trisme, ré­pond aus­si aux de­mandes concer­nant l’ap­pren­tis­sage de la langue fran­çaise orale, toujours pour un pu­blic adulte. Les for­ma­tions in­di­vi­duelles ou en pe­tits groupes de même ni­veau se dé­roulent à la Mai­son des as­so­cia­tions et concernent ac­tuel­le­ment 21 ap­pre­nants pour 17 for­ma­teurs.

Dans le cadre de conven­tions, l’as­so­cia­tion in­ter­vient éga­le­ment au centre so­cial Re­né­Bar­ja­vel au­près d’un groupe de femmes, et à l’AT­SA (ac­cueil tem­po­raire, ser­vice asile) avec Ado­ma. Les ap­pre­nants ont tous des par­cours dif­fé­rents et des rai­sons di­verses de s’adres­ser à l’as­so­cia­tion. Cer­tains doivent amé­lio­rer leur maî­trise de la langue fran­çaise pour des mo­tifs pro­fes­sion­nels, la né­ces­si­té de

pas­ser le per­mis de conduire, ou un exa­men sco­laire.

Cer­tains, ins­tal­lés en France de­puis de nom­breuses an­nées, sont à l’aise à l’oral, mais in­ca­pables de lire le Fran­çais, et en­core moins de l’écrire : ils dé­cident de fran­chir le pas pour ga­gner en au­to­no­mie ou ne plus se trou­ver en dif­fi­cul­té vis­à­vis de leur en­tou­rage, et sur­tout de leurs enfants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.