L’éco­no­mie crée des em­plois

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

L’éco­no­mie fran­çaise a en­re­gis­tré un sixième tri­mestre consé­cu­tif de créa­tions nettes d’em­plois sa­la­riés, avec 51.200 nou­veaux postes (+0,3 %) au 3e tri­mestre 2016, prin­ci­pa­le­ment grâce à l’in­té­rim, du ja­mais vu de­puis la crise de 2008, se­lon les chiffres dé­fi­ni­tifs de l’In­see pu­bliés hier.

L’In­see confirme pour cette pé­riode ses es­ti­ma­tions pro­vi­soires pu­bliées en no­vembre (52.200 postes) dans le sec­teur mar­chand pri­vé non agri­cole, qui n’avait pas créé au­tant d’em­plois sur un tri­mestre de­puis le 3e tri­mestre 2007.

Sur un an, l’ins­ti­tut a re­vu à la hausse les créa­tions nettes d’emploi qui ont at­teint 178.700 (+1,1 %), au lieu des 145.100 ini­tia­le­ment an­non­cés, pour at­teindre 16,095 mil­lions de postes, soit le plus haut ni­veau de­puis le 4e tri­mestre 2008.

Deux lo­co­mo­tives

Cette évo­lu­tion est due à la « mon­tée en charge » de la dé­cla­ra­tion so­ciale no­mi­na­tive (DSN), qui amène les en­tre­prises à mo­di­fier la te­neur des ef­fec­tifs qu’elles dé­clarent, et a MO­TEURS. L’in­té­rim et le sec­teur ter­tiaire ont été les mo­teurs de la crois­sance de l’emploi.

conduit à ré­vi­ser à la hausse les créa­tions d’em­plois au 1er tri­mestre 2016 (+47.000).

De juillet à sep­tembre, l’emploi in­té­ri­maire (+29.500, +5 %) et le sec­teur ter­tiaire hors in­té­rim (+26.600, +0,2 %) sont res­tés les prin­ci­pales lo­co­mo­tives de l’emploi. Au to­tal dans le sec­teur ter­tiaire mar­chand, la dy­na­mique a été plus forte que le tri­mestre pré­cé­dent (56.200 em­plois créés, soit +0,5 %), après +38.800 au 2e tri­mestre.

Cette évo­lu­tion du ter­tiaire a lar­ge­ment com­

pen­sé les des­truc­tions de postes dans l’in­dus­trie (­4.700, ­0,2 %, après ­7.500 au 2e tri­mestre), un sec­teur du­ra­ble­ment si­nis­tré de­puis 2001. Sur un an, l’in­dus­trie a dé­truit 26.200 postes (­0,8 %).

« Bonne ten­dance »

Dans la construc­tion en re­vanche, le nombre d’em­plois est qua­si­ment stable (­300, après ­1.900 au pré­cé­dent tri­mestre), et en­re­gistre sur un an une di­mi­nu­tion de 6.800 postes (­0,5 %).

La mi­nistre du Tra­vail, My­riam El Khom­ri, a sa­lué dans un tweet la « bonne ten­dance confir­mée » par l’In­see.

Pu­bliés dans la fou­lée de ceux de l’In­see, les in­di­ca­teurs de l’Acoss, l’or­ga­nisme col­lec­teur des co­ti­sa­tions de Sé­cu­ri­té so­ciale, sont éga­le­ment dans le vert : +11.100 postes créés au 3e tri­mestre 2016 (+0,1 %) dans le sec­teur pri­vé, et une pro­gres­sion de 165.000 sur un an (+0,9 %), es­sen­tiel­le­ment ti­rée par le ter­tiaire.

Les ef­fec­tifs in­té­ri­maires ont crû de 7,2 % sur un an. Le sec­teur ter­tiaire hors in­té­rim a vu ses ef­fec­tifs aug­men­ter de 153.000 postes sur un an (+1,2 %), une évo­lu­tion no­tam­ment por­tée par les ac­ti­vi­tés in­for­ma­tiques, ju­ri­diques et de con­seil, re­lève l’Acoss.

En outre, le sa­laire moyen par tête a aug­men­té de 0,2 % de juillet à sep­tembre. Sur un an, il a aug­men­té de 1,2 % « tan­dis que les prix à la consom­ma­tion de l’en­semble des mé­nages aug­mentent de 0,4 % », note l’Acoss. ■

➔ Pôle emploi. Le nombre de de­man­deurs d’emploi in­dem­ni­sés a chu­té de 3 % en sep­tembre en mé­tro­pole, mais reste en hausse de 1,3 % sur un an.

PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.