« C’est plus qu’un fac­si­mi­lé c’est une oeuvre »

La Montagne (Vichy) - - Magdimanche - Lae­ti­tia Sou­lier

Le pré­sident du Con­seil dé­par­te­men­tal de Dor­dogne, Ger­mi­nal Pei­ro, était tout sou­rire, hier, à Mon­ti­gnac, mal­gré la pres­sion du mo­ment.

Le pré­sident de la Ré­pu­blique a te­nu sa pro­messe, faite voi­là un an, d’inau­gu­rer le centre d’in­ter­na­tio­nal d’art pa­rié­tal de Las­caux IV.

Fran­çois Hol­lande est ar­ri­vé à 15 heures, ac­com­pa­gné de la mi­nistre de la Culture Au­drey Azou­lay et du se­cré­taire d’Etat char­gé du tou­risme Mat­thias Fekl. Le chef de l’Etat, sui­vi par une poi­gnée de jour­na­listes triés sur le vo­let, a ef­fec­tué la vi­site du site pen­dant près d’une heure. Il a dé­voi­lé une plaque et s’est vu re­mettre un ca­deau, la re­pro­duc­tion d’un oi­seau, réa­li­sée par l’Ate­lier des fac­si­mi­lés du Pé­ri­gord à qui il a ren­du un hom­mage ap­puyé « vous êtes des in­ven­ teurs de l’art d’au­jourd’hui ».

Du­rant la vi­site, en com­pa­gnie du pa­léoan­thro­po­logue Yves Cop­pens, pré­sident du Co­mi­té scien­ti­fique, et en dé­cou­vrant la re­cons­ti­tu­tion de la salle des tau­reaux, à la fa­çon de Si­mon Coen­cas et de ses amis le 12 sep­tembre 1940, Fran­çois Hol­lande a sa­lué le tra­vail ef­fec­tué : « c’est plus qu’un fac­si­mi­lé, c’est une oeuvre ! ».

Le site qui se­ra ou­vert au pu­blic le 15 dé­cembre ne pou­vait ac­cueillir les plus de 1.000 in­vi­tés. Des tentes blanches ont été dres­sées à l’ex­té­rieur. Le pré­sident de la Ré­pu­blique y a ef­fec­tué son dis­cours en pré­sence de Si­mon Coen­cas, 89 ans, le der­nier dé­cou­vreur de Las­caux en­core en vie et des fa­milles de ses com­pa­gnons de trou­vaille. « Lorsque le pays était dans l’obs­ cu­ri­té, eux ont trou­vé une grotte qui avait pré­ser­vé pen­dant 20.000 ans des sols connus au­jourd’hui de tous ». Pour le chef de l’Etat, le centre in­ter­na­tio­nal d’art pa­rié­tal est « une re­cons­ti­tu­tion ex­cep­tion­nelle de ce qu’est la grotte de Las­caux ». Sanc­tua­ri­ser la col­line ori­gi­nelle, faire un pas de plus dans la connais­sance… voi­là les en­jeux. 400.000 vi­si­teurs sont at­ten­dus an­nuel­le­ment. « Vous êtes mo­destes en Dor­dogne, vous en au­rez bien da­van­tage », pro­met­il.

Fran­çois Hol­lande a sa­lué les scien­ti­fiques, le geste ar­chi­tec­tu­ral et le pro­jet en lui­même, « un centre de com­pré­hen­sion. Il va de­ve­nir un lieu scien­ti­fique, cultu­rel et tou­ris­tique de pre­mière im­por­tance en France et dans le monde ».

PHO­TO AGNES GAU­DIN.

TA­BLEAU. Fran­çois Hol­lande re­çoit un ca­deau des mains de Ger­mi­nal Pei­ro, pré­sident du Dé­par­te­ment, ac­com­pa­gné du pré­sident de la Nou­velle Aqui­taine Alain Rous­set.

A GAU­DIN

IN­VEN­TEUR. Si­mon Coen­cas, 89 ans, heu­reux de ren­con­trer le pré­sident de la Ré­pu­blique.PHO­TO

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.