Bien que stop­pé à Brioude, Riom reste un so­lide lea­der

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Vi­vian Mas­siaux

Riom a sur­vo­lé la pre­mière par­tie de la sai­son en Hon­neur, mais n’est pas im­bat­table. Brioude, à do­mi­cile, l’a prou­vé en sur­pre­nant le lea­der (18-14), di­manche.

Huit vic­toires en huit matchs, 38 points sur 40 pos­sibles, 385 points ins­crits et seule­ment 2 es­sais en­cais­sés, ces chiffres ré­su­maient à eux seuls le ca­va­lier seul rio­mois… jus­qu’à l’ac­croc de di­manche. Ce re­vers ter­nit à peine le bul­le­tin d’un pre­mier de la classe qui garde 6 points d’avance sur son dau­phin, Mont­lu­çon, et 9 sur Bort et Cus­set.

Mais, di­manche, Riom est tom­bé. « C’est une grosse dé­cep­tion car on es­pé­rait fi­nir in­vain­cu », re­con­naît l’en­traî­neur Sté­phane Des­seigne, qui of­fi­cie avec Jé­rôme La­croix. Le piège bri­va­dois s’est re­fer­mé sur son équipe qui me­nait pour­tant 14­6 à trois mi­nutes de la fin. « Fran­che­ment, on avait le match en main », peste­til en re­pen­sant aux deux es­sais pris en quelques se­condes.

« Brioude a fait un gros match dans le com­bat, a été très ru­gueux, pour­suit­ il. On se voit re­fu­ser un es­sai, on manque plu­sieurs fois de faire la bas­cule. Voi­là c’était un di­manche sans… »

« Cette dé­faite va nous faire du bien »

Si Sté­phane Des­seigne ne cherche pas d’ex­cuses, il sent « que les bles­sures, la fa­tigue au­tant men­tale que phy­sique chez des jeunes joueurs dont la plu­part sont en par­tiels » ont fi­ni par pe­ser. « Cette dé­faite va nous faire du bien », ajoute­t­il, his­toire de se re­mo­bi­li­ser pour la suite : « La re­prise va être là, très vite, le 8 jan­vier. On va re­ce­voir Bort (3e) avant d’al­ler à Mont­lu­çon (2e). Si on gagne là, on au­ra fait trois quarts du che­min vers la mon­tée. »

En tout cas, le sillon tra­cé s’avère fer­tile aux yeux de Sté­phane Des­seigne : « Les deux équipes (en comp­tant la ré­serve) marchent bien et on a pu uti­li­ser 39 joueurs. On a eu quelques re­crues mais il y a eu sur­tout un vrai dé­clic au sein de notre groupe qui est jeune et ça s’est vu au fil des matchs. » Et de quelle ma­nière ! ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.