Le Cham­bon, nou­vel El­do­ra­do

En quelques an­nées, Le Cham­bon est de­ve­nu bien plus qu’un lieu ou l’on vient cam­per à bon mar­ché l’été. Le tou­risme a ex­plo­sé, et les prix avec.

La Montagne (Vichy) - - L'immobilier Dans Le Sancy -

Avec moins de 400 ha­bi­tants, Le Cham­bon­surLac n’a pas de quoi bom­ber le torse par­mi les com­munes du San­cy. Et Pour­tant, elle fait fi­gure de vé­ri­table El­do­ra­do im­mo­bi­lier, pri­sé tant par les Cler­mon­tois que les Pa­ri­siens, Bor­de­lais ou Nan­tais. Pour le com­prendre, il suf­fit de re­gar­der… en face : un lac de 60 hec­tares cer­né par les crêtes du San­cy, qui émer­veille l’hi­ver… et ra­fraî­chit l’été. « Nous sommes de­ve­nus “The place to be” » constate avec bon­heur Sté­phane Cregut, pa­tron d’AIP San­cy (vente im­mo­bi­lière) et d’Ar­vern­ha Re­sorts (ges­tion lo­ca­tive de va­cances) et qui touche les di­vi­dendes d’un cercle ver­tueux en­ta­mé il y a plus d’une dé­cen­nie. « Au dé­but, bien sûr, il y avait dé­jà le lac, mais les hé­ber­ge­ments n’étaient pas à la hau­teur. Mais ils sont mon­tés en gamme. On a des 5 étoiles au­jourd’hui, Des clients sont ain­si ve­nus dé­cou­vrir, ont ai­mé, et main­te­nant investissent à

leur tour. Des Cler­mon­tois bien sûr, mais aus­si des Pa­ri­siens, et des gens du Grand ouest qui de plus en plus sortent l’ar­gent des comptes où il ne rap­porte plus rien, et font un in­ves­tis­se­ment plai­sir : un bien im­mo­bi­lier, qu’ils louent l’es­sen­tiel de l’an­

née, et viennent oc­cu­per sur cer­taines pé­riodes ». À cet ef­fet, Ar­vern­ha Re­sort pro­pose toute une gamme de for­mules.

Le lac im­pose une qua­si­dic­ta­ture sur le pro­duit ac­tuel­le­ment le plus re­cher­ché : le ter­rain à construire. « On trouve des ter­

rains avec vue sur lac à 80 € le m2… et d’autres tout proches qui voient leur prix di­vi­sé par deux, dès que la vue dis­pa­raît ».

Pour au­tant, avec ou sans vue, les prix res­tent par­ti­cu­liè­re­ment at­trac­tifs pour cer­tains in­ves­tis­seurs ve­nus no­tam­ment de la Côte d’Azur : « Le coût de la construc­tion est à peu près iden­tique chez nous, mais quand le ter­rain est… 10 fois moins cher, ça fait ré­flé­chir, sur­tout avec un pay­sage comme le lac Cham­bon en prime ! » ■

« C’est in­croyable, mais Le Cham­bon est de­ve­nu The place to be ! » STÉ­PHANE CREGUT. PDG d’AIP San­cy et d’Ar­vern­ha Re­sorts

M. SABY

SAI­SON D’ÉTÉ. Au­tre­fois sta­tion de ski mo­deste et peu ren­table, Le Cham­bon a trou­vé d’autres ar­gu­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.