L’OL a dé­sor­mais 20 % de sang chi­nois

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

L’Olym­pique lyon­nais est dé­sor­mais à 20 % chi­nois. L’ac­cord a été of­fi­cia­li­sé hier à Pé­kin. Le club fran­çais ac­cède ain­si à un mar­ché po­ten­tiel­le­ment lu­cra­tif, à l’heure où la Chine dé­ve­loppe le foot­ball à marche for­cée.

«Ni­men hao ! (Bon­jour à tous !) », a lan­cé en man­da­rin le pré­sident de l’OL, Jean­Mi­chel Au­las, lors d’une confé­rence de presse dans un hô­tel de luxe de la ca­pi­tale chi­noise.

« Nous avons si­gné un par­te­na­riat éco­no­mique mais aus­si et sur­tout de dé­ve­lop­pe­ment en Chine d’un foot­ball qui se­ra, j’en suis convain­cu, le pre­mier au monde très bien­tôt », a as­su­ré M. Au­las.

IDG Ca­pi­tal ac­quiert 20 % d’OL Groupe, l’en­ti­té co­tée du club fran­çais, moyen­nant 100 mil­lions d’eu­ros. Pour l’OL, qui a lour­de­ment in­ves­ti (450 mil­lions d’eu­ros) pour construire son nou­veau stade dans la ban­lieue de Lyon, l’ar­gent ré­col­té va lui per­mettre de se désen­det­ter.

Le fonds IDG pos­sède des in­té­rêts di­ver­si­fiés (san­té, mé­dias,

culture, tou­risme) et a no­tam­ment in­ves­ti dans le géant Bai­du (le « Google chi­nois »). Il est pré­sent dans le sport de­puis 16 ans avec des in­ves­tis­se­ments dans les droits de dif­fu­sion, les ser­vices et le con­seil en évé­ne­ments.

Mal­gré l’ar­ri­vée d’IDG, M. Au­las de­vrait gar­der ferme­

ment le contrôle du club, aux cô­tés de son par­te­naire Pa­thé.

En ver­tu de l’ac­cord, une co­en­tre­prise dé­te­nue par l’OL Groupe (45 %) et IDG (55 %) est dé­sor­mais char­gée en Chine d’y dé­ve­lop­per la « marque » OL, faire du con­seil ou en­core de pro­mou­voir le tou­risme spor­tif. Mais sur­tout de créer des écoles

de foot­ball ba­sées sur le « sa­voir­faire » de l’OL, qui en­ver­ra des for­ma­teurs en Chine.

La Chine, sous l’im­pul­sion du pré­sident Xi Jin­ping, grand ama­teur de bal­lon rond, pré­voit la créa­tion en quatre ans de 20.000 écoles de ce type, et es­père se his­ser « au top du foot­ball mon­dial d’ici 2050 ». La Chine pointe ac­tuel­le­ment à la 83e place du clas­se­ment Fi­fa.

Du cô­té d’IDG, cette ex­per­tise foot­bal­lis­tique de l’OL a été dé­ter­mi­nante : « Notre but, c’est d’ap­por­ter en Chine toute l’ex­pé­rience, les connais­sances et les com­pé­tences ac­cu­mu­lées de­puis 30 ans » par l’Olym­pique lyon­nais, sou­ligne Li Jian­guang, un des di­ri­geants du fonds chi­nois.

Un chi­nois à l’OL ?

M. Li se­ra l’une des deux per­son­na­li­tés chi­noises à sié­ger au con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion d’OL Groupe, a as­su­ré Jean­Mi­chel Au­las. L’as­sem­blée gé­né­rale du club de­main de­vrait en­té­ri­ner ce choix.

L’ac­cord OL­IDG illustre l’ap­pé­tit gran­dis­sant des in­ves­tis­seurs ve­nus de Chine pour le foot­ball eu­ro­péen. Plu­sieurs clubs du Vieux Con­tinent sont ain­si pas­sés sous pa­villon chi­nois ré­cem­ment : en France (So­chaux, Auxerre), en Es­pagne (Es­pa­nyol Bar­ce­lone), en Ita­lie (In­ter Mi­lan) et en An­gle­terre (West Brom­wich Al­bion, As­ton Vil­la).

Ver­ra­t­on pour au­tant un foot­bal­leur chi­nois en­fi­ler le maillot lyon­nais pro­chai­ne­ment ? Oui, à en croire Jean­Mi­chel Au­las : « On a ci­blé un ou deux joueurs » pour le pro­chain mar­ché es­ti­val des trans­ferts, as­sure­t­il. « Il y en au­ra au moins un, c’est sûr. » ■

AC­CORD. Jean-Mi­chel Au­las, aux cô­tés de l’am­bas­sa­deur fran­çais de Chine Mau­rice Gour­dault-Mon­tagne (à droite), a si­gné un par­te­na­riat avec les re­pré­sen­tants d’IDG (à gauche) axé sur la for­ma­tion des jeunes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.