Les pas­seurs d’in­for­ma­tion cé­lé­brés

La Montagne (Vichy) - - Magazine Prix Varenne - Fran­çois Des­noyers

Les ta­lents du jour­na­lisme ont été ré­com­pen­sés, hier soir, dans les lo­caux pa­ri­siens de la Fon­da­tion Varenne. Des ta­lents à qui a été rap­pe­lée leur mis­sion : faire le lien entre le pu­blic et les faits qui font l’ac­tua­li­té, dans leur quar­tier comme au bout du monde.

L’une des ver­tus – et des né­ces­si­tés – du jour­na­lisme est as­su­ré­ment d’abo­lir les dis­tances. De don­ner à lire, en­tendre ou voir des nou­velles du bout du monde comme du coin de la rue.

Ce rac­cour­ci sai­sis­sant of­fert par les pas­seurs d’in­for­ma­tion que sont les re­por­ters a été illus­tré de mul­tiples fa­çons, hier soir, à l’oc­ca­sion de la re­mise des prix Varenne du jour­na­lisme. Dont l’une, par­ti­cu­liè­re­ment, frap­pante.

Blo­qué à Alep

Au mo­ment de la re­mise du Grand Prix des Jour­na­listes re­por­ters d’images, c’est le pré­sident de l’AFP Em­ma­nuel Hoog qui est mon­té sur scène et a re­çu le prix au nom de l’un de ses jour­na­listes, Ka­ram AlMas­ri. Le­quel a été ré­com­ pen­sé pour un re­por­tage dé­dié à Abou Omar, un col­lec­tion­neur de voi­tures dans Alep en guerre. Em­ma­nuel Hoog n’a alors pas ca­ché son in­quié­tude pour le re­por­ter, ac­tuel­le­ment pré­sent dans l’un des es­paces par­ti­cu­liè­re­ment ex­po­sés de la ci­té sy­rienne. « J’es­père lui re­mettre son prix », a­t­il as­su­ré. Le conflit ap­pa­rais­sait, d’un coup, ter­ri­ble­ment proche. La salle s’est tue.

C’est ce lien pré­cieux entre le cours du monde et les lec­teurs, spec­ta­teurs et té­lé­spec­ta­teurs, qui a été mis à l’hon­neur lors de cette soi­rée de re­mise des prix, dans les lo­caux pa­ri­siens de la Fon­da­tion Varenne. Comme chaque an­née, l’ins­ti­tu­tion a ré­com­pen­sé des ta­lents du jour­na­lisme pour des re­por­tages dif­fu­sés tant dans les jour­naux, les ra­dios que les té­lé­vi­sions, par­mi des cen­taines de pos­tu­lants.

Des re­por­tages par­lant d’Alep et de sa ter­ri­fiante ac­tua­li­té, des mi­grants aus­si, no­tam­ment à tra­vers le su­jet de Si­na Mir (RTL), « A bord de l’Aqua­rius, Saint­Ber­nard des mers ». Mais des su­jets évo­quant éga­le­ment le quo­ti­dien des lec­teurs, et cette proxi­mi­té, « une va­leur mon­tante », comme l’a ré­su­mé l’un des in­ter­ve­nants. « L’in­té­gra­tion des mi­grants, la san­té, l’agri­cul­ture… Tous ces su­jets que l’on peut re­trou­ver dans la presse heb­do­ma­daire ré­gio­nale et dé­par­te­men­tale sont le re­flet des grands su­jets na­tio­naux », ex­pli­quait Do­mi­nique Va­lès, l’un des pré­si­dents de ju­ry des prix. « Je suis très fière de mettre dans la lu­mière des anonymes », as­su­rait pour sa part une lau­réate.

La cé­ré­mo­nie a éga­le­ment été l’oc­ca­sion pour les par­ti­ci­pants d’écou­ter le mes­sage por­té par Boua­lem San­sal. L’écri­vain a li­vré son re­gard sur l’is­la­misme et les drames qui ont tou­ché la France ré­cem­ment. « Per­sonne ne peut mieux qu’un Al­gé­rien com­prendre ce que vous vi­vez, ce que vous res­sen­tez, l’Al­gé­rie connaît l’is­la­misme, elle en a souf­fert vingt an­nées du­rant ». Sa prise de re­cul sur les évé­ne­ments, sa mise en pers­pec­tive his­to­rique, beau­coup dans son dis­cours a pu rap­pe­ler aux par­ti­ci­pants les lignes de force d’un ar­ticle de fond. Da­niel Pou­za­doux, le pré­sident de la Fon­da­tion Varenne ne di­sait d’ailleurs pas autre chose, voyant en Boua­lem San­sal les qua­li­tés qui de­vaient faire la force des jour­na­listes « dans l’exer­cice de (leur) pro­fes­sion » : « cou­ra­geux, culti­vés, ri­gou­reux, po­li­ti­que­ment in­cor­rects ». ■

PHO­TOS : MI­CHEL WASIELEWSKI ET JEAN-LOUIS BELTRAN

CÉ­RÉ­MO­NIE. Les lau­réats se sont re­trou­vés au siège de la Fon­da­tion Varenne à Pa­ris.

ESJ LILLE. Les étu­diants ont re­çu un prix pour leur ma­ga­zine La­ti­tudes « A qui pro­fitent les murs ».

PU­BLIC. 200 per­sonnes ont as­sis­té à la re­mise des prix, par­mi les­quelles de grands noms de la pro­fes­sion jour­na­lis­tique.

PQN. Au­drey Gar­ric (Le Monde), Jus­tine Sal­ves­tro­ni (Li­bé­ra­tion), Alexandre Bar­dot (L’Equipe) et Pa­trick Saint-Paul (Le Fi­ga­ro).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.