Abat­tage d’arbres af­fai­blis par la grêle du prin­temps der­nier

Les éla­gueurs du ser­vice des es­paces verts ne chôment pas du­rant l’hi­ver. Ils abattent ac­tuel­le­ment des arbres qui ont souf­fert de la grêle prin­ta­nière ou de la sé­che­resse es­ti­vale.

La Montagne (Vichy) - - La Une - Denis lo­rut denis.lo­rut@cen­tre­france.com

C’est un grand net­toyage de prin­temps en plein hi­ver. Les ser­vices des es­paces verts de la ville de Vi­chy sup­priment les arbres morts ou en mau­vais état qui ont su­bi les sautes d’hu­meur de la mé­téo.

Lun­di et mar­di, les éla­gueurs de ce ser­vice étaient dans le parc des Bou­rins où ils ont abat­tu un bos­quet de pins noirs d’Au­triche, pins syl­vestres et mé­lèzes.

Ces arbres ont été tou­chés par la grêle de mai et juin der­nier. Après avoir per­du leurs ai­guilles sous la vio­lence des grê­lons, ils ont été conta­mi­nés par un

cham­pi­gnon bleu qui les a tout sim­ple­ment tués.

« Ces pins étaient dé­jà bien af­fai­blis par les sé­che­resses et

tem­pé­ra­tures ex­trêmes de 2014, 2015 et de cet été, sou­ligne Lio­nel Bou­vet, ar­bo­riste de la ville. Nous al­lons re­plan­ter des pins

jaunes, une es­sence d’Amé­rique du nord, dont le seul exem­plaire que nous avions dans les parcs a été cas­sé en 1999. »

Au centre omnisports, il y a deux se­maines, ce sont vingt cy­près qui ont été tom­bés. Des arbres plan­tés dans les an­nées 1970 et qui étaient en du­rée de vie li­mite. »

Sys­tème ra­ci­naire

Au ci­me­tière, la se­maine der­nière, ce sont des tests de trac­tion qui ont été ef­fec­tués sur les sa­pins qui ornent ce lieu.

« Il s’agit de dé­fi­nir la sta­bi­li­té et la ré­sis­tance des fibres de ces arbres après les tem­pêtes du mois de mai, ex­plique Lio­nel Bou­vet. Ce sont des vé­gé­taux qui ont cent ans. Il y a eu des amé­na­ge­ments suc­ces­sifs au ci­me­tière et nous vou­lons vé­ri­fier s’ils n‘ont pas al­té­ré le sys­tème ra­ci­naire. »

Pour cette opé­ra­tion, la ville a fait ap­pel à Ber­nard Sté­phan, un ex­pert de l’Of­fice na­tio­nal des fo­rêts. Ce der­nier a ins­tal­lé des cap­teurs sur le pied des arbres avant qu’une trac­tion de 1,5 tonne ne soit réa­li­sée sur le tronc grâce à un tire­fort. Les ré­sul­tats vont être ana­ly­sés plus tard. ■

PHO­TO DOMINIQUE PARAT

PARC DES BOURRINS. Des arbres morts ont été abat­tus par les éla­gueurs de la ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.