Valls en ordre de marche

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Nou­velle équipe, sou­tiens en ordre de marche, réunions pré­vues par cen­taines en pro­vince : Ma­nuel Valls cherche à don­ner une « dy­na­mique » à sa cam­pagne pour la pri­maire de la gauche, face à ses ri­vaux et à la concur­rence d’Em­ma­nuel Ma­cron.

«C’est un peu dif­fi­cile pour l’ins­tant, il faut que les choses se calent. Après la dy­na­mique se fe­ra », as­sure l’un de ses sou­tiens au gou­ver­ne­ment. Après un dé­but de cam­pagne un brin im­pro­vi­sé après la re­non­cia­tion de Fran­çois Hol­lande et les ques­tion­ne­ments sur son nou­veau cos­tume de ras­sem­bleur, l’an­cien Pre­mier mi­nistre veut dé­mar­rer pour de bon.

« J’irai dans les dé­bats avec la vo­lon­té de convaincre, avec des pro­jets et des pro­po­si­tions. Vous al­lez voir, ça va dé­coif­fer ! », a­t­il pro­mis mar­di soir, à la sor­tie de la réu­nion de ses sou­tiens à Pa­ris.

« Chal­len­ger » au­to­pro­cla­mé

Sou­cieux de ras­sem­bler, Ma­nuel Valls doit éviter d’en­nuyer. Ou, presque pire, d’en­dos­ser le cos­tume de « fa­vo­ri » qui, des États­Unis à la pri­maire de la droite en France, est de­ve­nu ces der­niers mois ce­lui du « lo­ser ». L’an­cien lo­ca­taire de Ma­ti­gnon prend donc soin de se dé­si­gner comme « chal­len­ger », de la pré­si­den­tielle AU TRA­VAIL. Ma­nuel Valls à son QG de cam­pagne, ins­tal­lé dans le XIIIe ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris.

certes, mais même de la pri­maire, ju­geant « être sur la même ligne de dé­part » qu’Ar­naud Mon­te­bourg, Be­noît Ha­mon ou Vincent Peillon.

Quand ce der­nier re­ven­dique le sou­tien d’« une tren­taine » de par­le­men­taires, dont plu­sieurs « hol­lan­dais », Ma­nuel Valls peut comp­ter, se­lon son en­tou­rage, sur plus de 100 par­le­men­taires et plu­sieurs mi­nistres : Na­jat Val­laud­Bel­ka­cem, Jea­nYves Le Drian, Bru­no Le Roux et My­riam El Khom­ri. Mi­chel Sa­pin et Claude Bar­to­lone de­vraient suivre ra­pi­de­ment. Au­jourd’hui, l’an­cien Pre­mier mi­nistre est à La Ro­

chelle, ville sym­bole pour le PS, tan­dis que son di­rec­teur de cam­pagne Di­dier Guillaume dé­po­se­ra les par­rai­nages rue de Sol­fé­ri­no en fin de ma­ti­née.

Après une vi­rée en Îlede­France de­main, il conti­nue­ra sa tour­née la se­maine pro­chaine dans le Puy­de­Dôme et à Stras­bourg. Se­lon un son­dage Ip­sos­So­pra Ste­ria pu­blié hier, Ma­nuel Valls reste vis­sé à la cin­quième place des in­ten­tions de vote, avec 11 à 12 %, der­rière Fran­çois Fillon (26­29 % sui­vant les cas de fi­gure), Ma­rine Le Pen (24­25), Em­ma­nuel Ma­cron (1318) et Jean­Luc Mé­len­chon (13­14). ■

PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.