Vers des coûts moins pro­hi­bi­tifs

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Pour faire bais­ser le prix des prothèses au­di­tives, sou­vent dis­sua­sif, l’Au­to­ri­té de la concur­rence a for­mu­lé hier deux pro­po­si­tions à l’in­ten­tion des pou­voirs pu­blics, qui ont fait bon­dir le prin­ci­pal syn­di­cat des au­dio­pro­thé­sistes.

L’Au­to­ri­té pré­co­nise de sé­pa­rer l’achat de l’ap­pa­reillage ini­tial des pres­ta­tions de sui­vi ul­té­rieures et de sup­pri­mer le quo­ta an­nuel de nou­veaux étu­diants au­dio­pro­thé­sistes, confir­mant deux pistes dé­jà émises en juillet. Le prix d’une pro­thèse au­di­tive en France est éle­vé, de l’ordre de 1.500 eu­ros en moyenne par oreille, et le reste à charge pour le pa­tient est im­por­tant, au­tour de 1.000 eu­ros. Sur 6 mil­lions de mal­en­ten­dants en France, 3 mil­lions sont ap­pa­reillables mais un mil­lion d’entre eux ne sont pas équi­pés, no­tam­ment en rai­son de ces coûts, avec de nom­breux risques in­duits comme l’iso­le­ment ou la perte d’équi­libre, a rap­pe­lé l’Au­to­ri­té de la concur­rence. « Un pa­tient qui s’équipe en au­dio­pro­thèses doit dé­bour­ser une somme qui couvre toute la du­rée de vie de ses ap­pa­reils et de son sui­vi », soit 5­6 ans en « Si je n’avais pas fait des films, j’au­rais sans doute fa­bri­qué des jouets », confes­sait George Lu­cas à la sor­tie du pre­mier opus de la sé­rie Star Wars, il y a dé­jà des siècles. C’était en 1977. De­puis, la sa­ga a crû et mul­ti­plié, tant sur les écrans que dans les bou­tiques – phy­siques ou vir­tuelles – où s’écoulent les in­nom­brables pro­duits dé­ri­vés de cet uni­vers qui par­tage avec Tin­tin un fan­club « de 7 à 77 ans ».

La sor­tie très at­ten­due, hier, de Rogue One : A Star Wars Sto­ry ,un « stand­alone » qui s’ins­crit dans l’uni­vers de la sé­rie sans être la suite d’un pré­cé­dent film et sans qu’il soit pré­vu de lui en don­ner une, est un dé­fi pour les pro­duc­teurs de la sa­ga, pro­prié­té de Dis­ney de­puis 2012. Ils doivent convaincre les fans de re­ve­nir en salle un an seule­ment après l’épi­sode VII de Star Wars et ce, alors que la fa­mille Sky­wal­ker ne fi­gure pas au scé­na­rio de cette « his­toire Star Wars ».

L’hé­ri­tière de George Lu­cas, Kath­leen Ken­ne­dy, et ses as­so­ciés sont en pleine co­gi­ta­tion : que faire après la fin pro­gram­mée de la tri­lo­gie (1) avec l’épi­sode IX qui doit sor­tir en 2019 ? Se re­lan­cer dans une tri­lo­gie ? Se tourner vers moyenne, « ce qui sou­lève des dif­fi­cul­tés », a es­ti­mé la pré­si­dente de l’Au­to­ri­té, Isa­belle de Sil­va. « Il faut al­ler vers un dé­cou­plage » de l’achat de l’ap­pa­reillage ini­tial, qui com­prend l’adap­ta­tion im­mé­diate et les ré­glages du­rant la pre­mière an­née, et l’achat des pres­ta­tions de sui­vi pos­té­rieures, a­t­elle ajou­té.

Cette dis­so­cia­tion ne pour­ra tou­te­fois pas se faire sans mo­di­fier au préa­lable les mo­da­li­tés de rem­bour­se­ment de l’as­su­rance­ma­la­die, qui lient tou­jours la vente de l’ap­pa­reil et les pres­ta­tions. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.