L’Eu­rope veut al­ler vite sur le dos­sier du Brexit

La Montagne (Vichy) - - France & Monde - CAC 40 Eu­ros­toxx50 + 3,93 %

Les di­ri­geants des VingtHuit se sont re­trou­vés, hier, à Bruxelles, lors d’un som­met cen­sé faire avan­cer les pré­pa­ra­tifs du Brexit.

Il avait été conve­nu que le Pre­mier mi­nistre bri­tan­nique, The­re­sa May, s’éclipse à l’heure du dî­ner pour lais­ser ses ho­mo­logues peau­fi­ner dis­crè­te­ment ce que se­ra leur mé­thode de né­go­cia­tion avec le Royaume­Uni, une fois que Londres au­ra dé­clen­ché la pro­cé­dure du di­vorce.

Se­lon une source eu­ro­péenne, les 27 de­vaient en­suite s’en­tendre sur un court texte prô­nant « l’ou­ver­ture le plus ra­pi­de­ment pos­sible des né­go­cia­tions » avec Londres, une fois of­fi­ciel­le­ment en­clen­ché le pro­ces­sus de sor­tie du Royaume­Uni via l’ac­ti­va­tion de l’ar­ticle 50 du Trai­té de Lis­bonne.

Le do­cu­ment de­vrait sou­li­gner qu’ils se­ront « prêts à né­go­cier » dès qu’ils re­ce­vront la no­ti­fi­ca­tion pro­mise par The­re­sa May d’ici le 31 mars 2017.

« L’en­jeu est de mettre en place notre dis­po­si­tif, nos pro­cé­dures, pour être en ordre de ba­taille », a ex­pli­qué un di­plo­mate eu­ro­péen, in­di­quant que le dî­ner n’abor­de­rait pas le fond des fu­tures né­go­cia­ + 1,05 % tions avec Londres, mais « cla­ri­fie­rait » les rôles cô­té UE dans la né­go­cia­tion à ve­nir.

Le Par­le­ment eu­ro­péen, qui de­vra don­ner en fin de course son feu vert à l’ac­cord avec Londres, a pré­ve­nu mer­cre­di qu’il n’ac­cep­te­rait d’être re­le­gué « à une po­si­tion se­con­daire dans le pro­ces­sus de né­go­cia­tion ».

Outre les nom­breux su­jets à l’agenda du som­met, in­cluant la crise mi­gra­toire et la re­lance de la dé­fense eu­ro­péenne, la Grèce s’est aus­si in­vi­tée au me­nu, après la brusque sus­pen­sion la veille du toilettage de sa dette par la pré­si­dence de l’Eu­ro­groupe.

Le Pre­mier mi­nistre grec, Alexis Tsi­pras, a dé­plo­ré un « chan­tage », après cette sus­pen­sion de­man­dée par l’Allemagne en rai­son de me­sures so­ciales adop­tées par la Grèce. Alexis Tsi­pras a re­çu le sou­tien ap­puyé de Fran­çois Hol­lande, qui a de­man­dé « que la Grèce soit trai­tée di­gne­ment ». ■

➔ Sanc­tions ren­con­duites. Les di­ri­geants des 28 pays de l’Union eu­ro­péenne ont ap­prou­vé, hier, le prin­cipe d’une re­con­duc­tion pour six mois – jus­qu’au 31 juillet 2017 – des sanc­tions éco­no­miques dé­ci­dées contre la Rus­sie, en 2014, dans le conflit ukrai­nien. + 1,18 % Var. 31/12 :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.