La po­li­tique en fa­veur du com­merce fait dé­bat au Con­seil

À la place de la friche des Docks de Blois, on trou­ve­ra la nou­velle école de ki­nés, des lo­ge­ments mais aus­si un In­ter­mar­ché. Pour l’op­po­si­tion, ce­la fait trop de grandes sur­faces.

La Montagne (Vichy) - - La Une - Laurent Ber­nard laurent.ber­nard@cen­tre­france.com

Au hit­pa­rade des su­jets dé­bat­tus dans les conseils mu­ni­ci­paux de France et de Na­varre, le com­merce se trouve sans au­cun doute sur le po­dium. Hier soir, à Vi­chy, il fal­lait s’at­tendre à voir l’op­po­si­tion at­ta­quer la ma­jo­ri­té sur le pro­jet de créa­tion d’un In­ter­mar­ché rue Lyau­tey, à l’en­trée sud de la ville. Ça n’a pas man­qué.

Si elle s’est abs­te­nue sur d’autres points, l’op­po­si­tion a vo­té contre une seule dé­li­bé­ra­tion : celle pré­voyant la ré­or­ga­ni­sa­tion du car­re­four des rues Lyau­tey Grenet et du Parc des Bou­rins, où doit s’ins­tal­ler un In­ter­mar­ché de 1.400 m² de sur­face de vente. Un ma­ga­sin fai­sant par­tie du « pro­jet glo­bal » de ré­ha­bi­li­ta­tion de la friche des Docks de Blois, qui doit aus­si et sur­tout ac­cueillir la fu­ture école de ki­nés et une ré­si­dence de 80 lo­ge­ments. « Nous sommes op­po­sés à l’ins­tal­la­tion d’In­ter­mar­ché », a d’em­blée an­non­cé François Sk­vor (Verts). Il trouve « sur­réa­liste » d’ajou­ter une moyenne sur­face alors qu’à proxi­mi­té, deux en­seignes de hard dis­count viennent de

s’agran­dir. Et s’in­quiète d’un nombre trop im­por­tant de grandes sur­faces dans l’ag­glo­mé­ra­tion, qui nui­raient au com­merce tra­di­tion­nel et du centre­ville.

« Le quar­tier souffre »

« Les ques­tions que vous sou­le­vez, je me les suis po­sées, a ré­pon­du Claude Mal­hu­ret. Ce n’est pas évident. Il fal­lait pe­ser le pour et le contre, et c’est le pour qui l’a em­por­té. Le quar­tier Lyau­tey­France souffre de la dis­pa­ri­tion qua­si­to­tale de com­merces tra­di­tion­nels. Il fal­lait

une moyenne sur­face pour pou­voir te­nir et ne pas dis­pa­raître à la pre­mière vague ».

Il avait dé­jà été ques­tion de com­merce, quelques mi­nutes au­pa­ra­vant, quand l’op­po­si­tion s’est abs­te­nue sur le vote de la sub­ven­tion de 25.000 € à l’as­so­cia­tion de pro­mo­tion com­mer­ciale. Soit une baisse de 20.000 € par rap­port à l’an pas­sé, alors qu’une enquête de Pro­cos ré­vèle qu’un com­merce du centre­ville sur six est vide (La Mon­tagne du 10 dé­cembre).

« C’est un phé­no­mène suf­fi­sam­ment grave pour mé­ri­ter une réponse pu­blique vi­gou­reuse », a com­men­té Ch­ris­tophe Pom­me­ray (PRG). Outre le manque de vo­lon­té po­li­tique, il a re­gret­té le « choix » de l’équipe mu­ni­ci­pale « d’at­ti­rer des per­sonnes âgées et in­ac­tives », qui ne fa­vo­ri­se­raient pas le dé­ve­lop­pe­ment du com­merce.

L’ex­pli­ca­tion de la baisse de sub­ven­tion se trouve tout sim­ple­ment dans la nou­velle po­li­tique de la Ville en la ma­tière :

elle prend en compte l’épargne des as­so­cia­tions. Or, d’après Ga­briel Ma­quin, ad­joint char­gé du com­merce, le bas de laine de l’as­so­cia­tion de pro­mo­tion com­mer­ciale et tou­ris­tique s’élève à 32.000 €. Et la sub­ven­tion mu­ni­ci­pale de 25.000 € « couvre ses en­ga­ge­ments pré­vus cette an­née. » ■

PHOTO DOMINIQUE PA­RAT

RUE LYAU­TEY. Les bâ­ti­ments sur la droite de la rue lais­se­ront place à un In­ter­mar­ché.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.